Avec Notre-Dame de Paris au Théâtre Royal du Parc, Thierry Debroux s’attaque à un mythe intemporel et nous entraîne dans son histoire par le biais de ses gargouilles…

On connait le talent d’écriture de Thierry Debroux. Comédien, auteur, metteur en scène, il dirige actuellement le Théâtre Royal du Parc à Bruxelles et nous propose régulièrement des adaptations ou autres créations nées de sa plume, qui à chaque fois ravissent le public et sont couronnées de succès. Cette fois encore, avec Notre-Dame de Paris, il frappe un grand coup et on sort de ce spectacle totalement conquis et émerveillé.

Initialement baptisée Notre D(r)ame ,sa pièce écrite juste après l’incendie de la cathédrale parisienne, devait être créée à Paris du 7 mars au 27 juin 2020 au Théâtre Tristan Bernard. Malheureusement après une poignée de représentations, les comédiens ont dû jeter l’éponge, interrompus soudainement par un certain virus pandémique. C’est donc avec un esprit quelque peu revanchard que la pièce fut reprogrammée en ce début d’année 2022, histoire de remettre les pendules à l’heure et de lui faire vivre le parcours théâtral qu’elle mérite.

Nous sommes le 16 avril 2019. Les gargouilles qui viennent d’échapper à l’incendie nous plongent soudain dans le roman de Victor Hugo. 5 acteurs et 4 incroyables marionnettes vont nous faire revivre les grands moments de ce chef-d’œuvre. Vous y retrouverez les personnages mythiques de Hugo : Esmeralda, Quasimodo, Frollo… ( source Théâtre Royal du parc)

Dès le lever du rideau, on est ébahi par le décor dans lequel vont évoluer les différents personnages, et par cette image animée de Notre-Dame en proie aux flammes. On y découvre quatre gargouilles qui, stupéfaites par ce spectacle désolant, prennent vie et s’adressent à nous. Quelle magnifique idée que de nous conter l’histoire de ce monument emblématique par le biais de ces statues de pierre qui s’animent sous nos yeux !

L’histoire, vous la connaissez tous, Victor Hugo nous l’a magnifiquement narrée, mais la pièce de Debroux a pour originalité qu’elle établit un parallèle subtil entre le monde d’aujourd’hui et le monde d’hier. À ce sujet je ne vous en dirai pas beaucoup plus, je préfère vous laisser la surprise lorsque vous irez voir la pièce.

La mise en scène de Thierry Debroux est intelligente et inventive, la scénographie de Vincent Bresmal et Matthieu Delcourt superbe, et les gargouilles créées par Geneviève Périat et Alice Jeannerat prennent vie par le biais des quatre comédiens masculins qui les animent lorsqu’ils ne sont pas en scène dans leurs personnages respectifs.

Didier Colfs et Stéphane Fenocchi sont brillants dans les rôles clés de Frollo et Quasimodo tandis que Mickey Boccar et Marc Laurent, interprétant respectivement les rôles de Phoebus et Gringoire, sont eux aussi épatants. Mais outre ces rôles majeurs et leur étonnant travail d’animation des gargouilles, chacun de ces quatre-là se glisse également dans d’autres rôles plus secondaires tout au long de la pièce, ce qui constitue une jolie performance.

Puis, il y a Esmeralda, celle par qui tout arrive, interprétée par la jeune Marie Phan qui, par par le biais de son personnage, nous dévoile ses talents de comédienne et de danseuse. Elle est d’une grande fraîcheur et compose une superbe Esmeralda farouche et sensuelle.

C’est donc à un spectacle de haut vol que nous confie une fois de plus Le Parc, qui désormais nous a habitué à des représentations magistrales et populaires à la fois, où le théâtre classique ou dramatique croise sans souci des divertissements théâtraux plus légers ou à grand spectacle, mais toujours avec intelligence et talent.

Alors n’hésitez plus, fonçez !

Jean-Pierre Vanderlinden

NOTRE-DAME DE PARIS

Avec Mickey Boccar, Didier Colfs, Stéphane Fenocchi, Marc Laurent, Marie Phan

Mise en scène Thierry Debroux

Assistanat Catherine Couchard

Scénographie Vincent Bresmal et Matthieu Delcourt

Gargouilles Geneviève Périat et Alice Jeannerat

Costumes Béa Pendesini

Musique originale Laurent Beumier

Lumières Philippe Catalano

Vidéos Allan Beurms

Chorégraphies Emmanuelle Lamberts

Maquillage et coiffures Florence Jasselette

Infos et réservations : https://www.theatreduparc.be/notre-dame-de-paris-21/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.