Boogie Beasts au Whalll : le blues ravageur et irrésistible d’un band épatant !

Une fois encore, l’excellente programmation du cycle blues organisé au W:halll en la salle Fabry nous a fait vivre une excellente soirée vendredi dernier avec la performance survitaminée de Boogie Beasts.

Boogie Beasts c’est un quatuor de blues rock composé de Jan Jaspers (chant et guitare), Patrick Louis (chant et guitare) , Fabian Bennardo (harmonica) et Gert Servaes (batterie). Slide guitar énervée, fuzz hypnotique, riffs implacables à l’harmonica et beats irrésistibles, chaque performance de ce band belge se transforme en une vraie fiesta du blues. Car en plus d’êtres talentueux les quatre musiciens de Boogie Beasts sont de vrais performers qui ne sont aussi pas avares de traits d’humour par ci par là durant leur show.

Prenez un zeste de Canned Heat, mélangez le avec une mesure de Black Keys, un soupçon de John Lee Hooker et deux pincées des Rolling Stones des débuts, agitez le tout, et vous avez ce cocktail de son sale et crade absolument épatant qui caractérise Boogie Beasts et qui vous fait battre du pied du premier au dernier accord.

Malgré une configuration en mode assis + masque obligatoire en raison des dernières directives anti Covid, le groupe a néanmoins mis le feu devant un public de connaisseurs qu’on aurait espéré plus nombreux. Mais vu les circonstances c’est déjà formidable de pouvoir encore continuer à aller assister à des concerts live, même si on aimerait au plus vite retrouver la vie d’avant. Alors bravo à ceux qui avaient fait le déplacement, et au groupe qui s’est donné à fond avec une énergie bien communicative.

Imaginez Fabian l’harmoniciste debout sur les chaises des premiers rangs et haranguant la foule à coup de riffs meurtriers tandis que les guitares s’entrecroisent au son d’un beat imparable. Du grand spectacle totalement fun !

De « I Don’t Care » à « Get Away » en passant par « Get Me Out of Here », « Mad », « Run You Down », « Bring it on », le formidable « Howl »( quel titre de folie ! ), « Shake’ em », « Like a Snake », « A Girl like You » et bien d’autres, Boogie Beasts a porté le blues au sommet de son art une heure trente durant pour le plus grand plaisir d’un public comblé.

Et rien que pour ça on ne peut que leur donner un immense coup de chapeau. Bravo messieurs et à bientôt !

Jean-Pierre Vanderlinden / Photos Axel Tihon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.