Un roman jeunesse qui émeut et vous donne des idées solidaires : Seconde Chance de L. Karol

C’est un roman jeunesse tel qu’on les aime. Il est dynamique, traite d’une problématique qui nous touche tous (de près ou de loin), apporte des solutions réalistes et provoque l’envie de faire bouger les choses. Bref, c’est une lecture gagnante… avec des personnages adolescents attachants. On aurait envie de proposer à Jeanne et ses trois amis de faire une descente dans notre ville pour dépoussiérer un peu les habitudes et le train-train. A conseiller !

« Ils habitent dans une région que les industries ont désertée, provoquant fermetures, pertes d’emplois… Si personne ne parle de ses difficultés, au collège, à bien y regarder, on les devine derrière certains détails, pas si anodins, comme cette ado qui arrive sans manteau sous la neige. Mais heureusement les amis sont là pour faire face, grâce à de supers initiatives solidaires ! « 

C’est dans la diagonale du vide (celle visitée par l’auteur de BD Etienne Davodeau, on vous en parlait pas plus tard qu’il y a deux jours) que l’auteur place cette intrigue. Cette région de France qui la traverse de part en part et qui doit faire face à un taux de chômage très élevé dans la population, car les entreprises sont trop peu nombreuses à fournir des emplois… et le salaire qui va avec.

Jeanne, Manoa, Lou-Anne et Inaya sont des ados comme tous ceux que l’on peut trouver en France et ailleurs. Ils se déplacent en bande, ils ont toujours mille choses à se raconter et pour eux, l’amitié est placée au dessus de tout ce qui fait la vie.

Comme tous les matins, la bande se retrouve sur le chemin de l’école. Mais un lundi, Lou-Anne a oublié sa veste alors qu’il fait un froid polaire... Les autres ne s’en inquiètent pas, ils la charrient un peu et se dépêchent de rentrer se chauffer dans l’enceinte de l’école.

Le lendemain, ce sont des ampoules cataclysmiques sur les deux pieds après le cours de sport…. Ce n’est vraiment pas la semaine de cette jeune fille… La guigne a décidé de lui tenir compagnie et de ne plus s’éloigner !

Le troisième jour, Lou-Anne est malade. Elle développe une angine et personne n’est étonné. Les amis s’organisent pour rassembler les cours de la malade et lui apporteront le week-end suivant. Aahhh cette Lou-Anne, elle est vraiment tête en l’air.

Mais quand les amis viennent sonner à la porte de la jeune fille, la maman de cette dernière ne les laisse pas entrer et ils comprennent rapidement que quelque chose de plus grave se passe. Un conseil de « guerre » est organisé et ils font parler l’ado !

C’est la pauvreté extrême qui entrave la jeune fille… Mais c’est aussi la honte qu’elle raconte et l’envie de garder la tête haute, de ne pas se rendre aux restos du coeurs, de ne pas bénéficier de la charité… Parce que l’orgueil, c’est tout ce qu’il lui reste.

Alors les amis décident de mettre en place un magnifique projet, Seconde Chance. Qui est la solution à tous ces maux… et encore à bien d’autres. Et je vous laisse le plaisir de découvrir, sous la plume de l’auteur, cette idée magnifique et sa mise en place.

Mes yeux se sont brouillés à plusieurs reprises durant cette lecture et je ne peux que vous la conseiller. Bravo, car aborder cette thématique sans tomber dans le pathos ou dans la surenchère de clichés, rester combattant et positif, c’est un vrai bonheur… Et il faut avouer que ce roman est lumineux.

Auteur : L. Karol

Titre : Seconde Chance

Editions : Mijade (zone J)

Sorti le 28 octobre 2021

180 pages

Prix : 7 €

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.