Les 7 vies d’un chat, les 1001 nuits d’une poupée, pour voyager dans l’Arménie de ceux qui n’ont qu’une vie et la sacrifient

© Jean Villemin chez Félès

Alternant les formats, les genres, les styles graphiques, de mois en mois, les Éditions Félès continuent de surprendre. C’est le cas avec la nouvelle graphique de Jean Villemin qui nous plonge entre l’Histoire dramatique de l’Arménie et ses légendes.

© Jean Villemin chez Félès

Résumé de l’éditeur : Pour narrer la tragique histoire de MAYRANOUCHE, le chat Azad n’hésite pas à s’appuyer sur le talent d’écriture de son jeune maître. Lové dans un fauteuil moelleux d’un appartement newyorkais, il lui énonce les événements dont il a été témoin en 1915, à proximité du lac de Van, au sein de l’Empire ottoman. Au crépuscule de sa septième et dernière vie, le chat Azad rétablit enfin toute la vérité sur le destin funeste de la poupée de son et de tissu. MAYRANOUCHE, dont le nom signifie « mère douce » en arménien, a été fabriquée sous ses yeux par Anouchavan, un maître-tailleur, pour sa fille Anahit. Mais voilà qu’un soir, quelqu’un frappe à la porte de la boutique. Et tout bascule, irrémédiablement.

© Jean Villemin chez Félès

Créateur touche-à-tout, plasticien, Jean Villemin est capable de faire des sculptures monumentales mais aussi des récits dans un mouchoir de poche comme ce court roman graphique au titre à rallonge : La véridique histoire de Mayranouche poupée de son et de tissu racontée par le chat Azad. Long mais pas assez que pour résumer les sept vies de nos matous. Qui sait, s’ils sont en train de ronronner à nos côtés, le nombre de choses qu’ils auraient à nous raconter, vécues au cours de leurs précédentes existences. Rêvées ou cauchemardées.

Chance, Azad a la faculté de faire passer à la postérité ce qui pourra être tu, revu, oublié… Pour peu qu’il ait une main pour retranscrire son histoire, Azad peut éclairer la sombre folie humaine. Celle de ceux qui n’ont qu’une vie et parviennent encore à la gaspiller, la sacrifier au nom de la haine de l’autre et de la violence.

© Jean Villemin chez Félès

Saisissant la chaleur et le confort d’un artisan-magicien mais aussi le vent glacial des génocidaires, sous la forme d’un conte (dont on sait qu’ils ne se finissent pas toujours bien et sans cicatrice, meurtrissure), Jean Villemin traverse un épisode historique et tragique à hauteur de chat et d’une poupée particulière. Le tissu a lui aussi plusieurs vies, quitte à être raccommodé et à raconter toujours plus ce qu’il a vécu à travers ses points de suture. Explorant le paysage et les êtres qui le peuplent, d’un côté ou de l’autre, et les nuances de rouge, de sang, Jean Villemin signe une évocation à double langage, celui du dessin et du texte, et décalée, bizarre et éprouvante, symbolique et  utile aussi.

© Jean Villemin chez Félès

Titre : La véridique histoire de Mayranouche poupée de son et de tissu racontée par le chat Azad

Nouvelle illustrée

Texte et illustrations : Jean Villemin

Genre : Conte, Drame, Fantastique, Histoire

Éditeur : Félès

Nbre de pages : 64

Prix : 17€

Date de sortie : le 22/07/2021

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.