Tu mens, tu meurs : la cavale de l’inspectrice Harriet Blue, de James Patterson et Candice Fox, s’arrêtera-t-elle avant d’en faire définitivement une bête sauvage

Tu mens ? Tu meurs ! est le troisième tome de la saga consacrée à la détective Harriet Blue par James Patterson et Candice Fox. Il faut oublier le réalisme d’une affaire car cette détective est totalement barge. Elle est en roue libre et mène sa propre enquête, loin des règles et du cadre policier. Notons également que c’est un troisième tome et qu’on ne peut que vous encourager vivement à lire les deux premiers si vous souhaitez vous attaquer à celui-ci. Car beaucoup d’éléments et de références risquent de vous passer sous le nez… et l’attachement aux personnages pourrait ne se faire que moyennement.

« La vengeance a un nom …

Une inspectrice de police en cavale ? Harriet Blue n’a eu d’autre choix depuis qu’elle a appris la mort en prison de son frère Sam, accusé à tort d’avoir tué trois étudiantes. Son idée fixe : retrouver Regan Banks, le véritable meurtrier des jeunes femmes. et elle ne laissera à personne le soin de l’abattre…

Harriet Blue !

Mais Banks se révèle introuvable. Un soir, pourtant, le téléphone d’Harriet – dont nul ne connaît le numéro – sonne. A l’autre bout du fil, l’assassin en personne, qui la nargue. Ce qui décuple sa rage. Banks a menti ? Il doit mourir… »

La quatrième de couverture nous apprend qu’avec plus de 370 millions de livres vendus, James Patterson est l’auteur de thrillers le plus lu au monde. En 2020, toutes ses nouveautés ont figuré en tête des listes des best-sellers du New-York Times….

C’est un style très caricatural américain. Avec des réactions manichéennes, peu de subtilités et beaucoup de réactions extrêmes. Certains adorent (et c’est visiblement la majorité). Je suis plus réservée en ce qui me concerne.

Harriet Blue est inspectrice de police et le livre commence alors qu’elle est déjà en fuite. Après la mort de son frère (fin du tome 2), elle s’enfuit afin d’échapper à ses collègues et supérieurs qui souhaitent l’interroger sur ses liens avec le tueur en série et avec son frère, accusé de complicité. Elle est révoltée, elle est en colère et veut se faire justice elle-même… Une nuée de sentiments que je n’ai pas compris…

Elle a donc retiré de l’argent et a disparu de la surface visible de la ville. Elle s’est achetée un téléphone portable à carte prépayée, toute la police la cherche mais le tueur, lui, a réussi a obtenir son numéro de téléphone. Il dit l’avoir suivie et avoir menacé (ou tué) le vendeur en téléphonie… Et un duel à distance s’installe entre le tueur sadique et Harriet.

Le tueur joue avec Harriet, il tue des personnes de son passé et l’envoi sur les scènes de crime afin de la libérer de ses entraves. Il cherche à éliminer tout ce qu’il y a d’humain chez Harriet pour en faire uniquement une bête sauvage qui a soif de vengeance. Et les chapitres se poursuivent sur ce thème.

Je n’ai pas été convaincue, vous pouvez vous en douter à la lecture de cette chronique. MAIS, je suis suis certaine que ce livre, comme les précédents de l’auteur, plaira au plus grand nombre. Je n’ai pas lu les deux premiers tomes qui installent, j’imagine, les personnages et le climat de tension. Qui expliquent sans doute pourquoi le personnage d’Harriet en arrive là. C’est pourquoi je vous engage vivement à les découvrir avant de vous plonger dans ce troisième opus. Parce que cet auteur est reconnu comme un maître du genre, ce serait dommage de passer à côté 😉

Auteurs : James Patterson et Candice Fox

Titre : Tu mens ? Tu meurs !

Editions : L’archipel

Sorti le 19 août 2021

Nbre de pages : 334

Prix : 20 €

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.