Bonne nuit mes petites bêtes : un album format papillon pour emporter les gamin(e)s au pays des rêves, côté jardin

Allez, après les vacances, le relâchement et les barbecues prolongés, avec la rentrée et la fin de l’été, voilà qu’il faut retrouver un horaire plus convenable et gagner le lit peut-être plus tôt pour avoir une bonne nuit de sommeil et se lever plus tôt que les jours sans réveil. Alors, pourquoi ne pas reprendre un rythme « normal » avec une petite histoire toute douce, partagé entre parents et enfant. Louise Warwick et Becky Davies en donnent l’occasion en mode Chérie, j’ai rétréci les gosses, au format papillon.

© Davies/Warwick aux Éditions Quatre Fleuves

Résumé de l’éditeur : Le rituel du soir dans le petit monde du jardin pour souhaiter Bonne nuit ! Un tout-carton poétique en forme de papillon, agrémenté de découpes et de couleurs fluo La nuit tombe paisiblement dans le jardin. Papillons, coccinelles, libellules, scarabées, abeilles et escargots s’apprêtent à aller dormir. Assiste à leur tendre rituel du soir et écoute les mots doux échangés dans l’obscurité… Fais de beaux rêves !

Bonne nuit mes petites bêtes, c’est l’occasion, depuis son lit, pieds nus, de faire le dernier voyage de la journée pas loin, dans le jardin ou au parc, le nez au ras des pâquerettes pour observer tout le petit monde qui tombe lui aussi de sommeil… ou justement se réveille.

© Davies/Warwick aux Éditions Quatre Fleuves

Il y a là des coccinelles, des libellules, des escargots… alors oui, ça peut-être visqueux mais n’ayez pas peur de les toucher, ce n’est que du papier émerveillé.

Le petit texte n’est pas à trous mais le dessin oui. Comme les jeunes enfants aiment faire voyager leurs doigts, les auteures ont découpé une forme (coeur, goutte de pluie, feuille…) dans chaque page, ouvrant la porte sur la suite.

Au fil des pages, c’est un monde façon collage (de Louise Warwick) de peu de couleurs qui s’offre au regard. C’est le minimalisme qui règne là aussi, entre le blanc et le noir favorisé par la nuit et les effets de Lune. Avec quelques couleurs qui émergent çà et là sur les insectes protagonistes. Des touches fluos qui aident à appréhender le noir, à ne pas en avoir pleur, car il y a une foule de veilleuses en ces pages. Éclairant et éduquant aussi à la beauté du noir et blanc.

© Davies/Warwick aux Éditions Quatre Fleuves

Titre : Bonne nuit mes petites bêtes

Texte : Becky Davies (traduit par Claire Allouch)

Illustrations : Louise Warwick

Genre : Animalier, Découverte, Nature

Âge : Petite enfance

Éditeur VF : Quatre Fleuves

Nbre de pages : 16

Prix : 9,90€

Date de sortie : le 20/01/2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.