Offscreen Festival 2021: des dystopies et des films écologiques horrifiques au programme (Opening 8/9)

Entre le mercredi 8 et le dimanche 26 septembre, le Offscreen Festival propose des films au Nova, à la Cinematek et au Kinograph.  

« Le module Offscreenings rassemble une sélection de films inédits qui, par leur caractère non-conformiste, leur originalité artistique et leur approche particulière au médium, se démarquent dans le cinéma contemporain. »

 

 

 

Censor est à l’affiche ce mercredi 8/9 au cinéma NOVA, il s’agit d’une dystopie made in UK réalisée par Prano-Bailey-Bond. Cette réalisatrice originaire du Pays de Galles propose son premier long métrage après 3 courts métrages réalisés en 2012, 2013 et 2015.

Censor:  « Dans l’Angleterre des années 80, Enid est une fonctionnaire chargée de la censure et de la classification de films contenant du sexe et de la violence. D’habitude austère et mesurée, elle perd le contrôle lorsqu’un film d’horreur déclenche un traumatisme d’enfance enfoui. Un hommage sanglant à l’ère des video nasties en Grande-Bretagne. »

Pour les reviews & more sur le cinéma qui fait peur… ou rire, rendez sur L’horreur se fait des films.

Sur notre shortlist de la première semaine: It Comes, In the Earth, Jallikatu, Phase 4.
Voici les posters de quelques films à l’affiche de la première semaine du festival: Programme complet ici (PDF)!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.