Après cette histoire-là, confronté à deux criminels de coeur et à un enquêteur d’ailleurs, Ric Hochet ne sera plus pareil!

Après un album mémorablement désarmé et mal négocié sur un champ de bataille qui laissait le Ric Hochet de l’ère Zidrou/Van Liemt en dent de scie, les deux auteurs à qui on ne peut pas reprocher de mouiller leur chemise et de mettre en danger le héros créé par Duchateau et Tibet, repartent à l’aventure et l’emmène dans de nouvelles directions (et après plus de 80 enquêtes-reportages, ce n’est pas si facile d’y arriver sans dénaturer le personnage). Cette fois, exit Bourdon, place au commissaire Griot. Une petite révolution! Mais on fera connaissance en cours de route: deux assassins sont en ville depuis quelques jours, stakhanovistes.

© Zidrou/Van Liemt/Cerminaro chez Le Lombard

Précédemment | Ric Hochet, rasé et costumé, entre à l’armée, au pas de charge mais sans décharge émotionnelle

Résumé de l’éditeur : Suite à un échange international, Bourdon est envoyé au Sénégal tandis que le commissaire Dior prend sa place au Quai des Orfèvres. Un commissaire noir, ça bouleverse les habitudes et Dior est confronté à un racisme brutal. Entre-temps, Cupidon, un redoutable tueur en série, rôde dans les rues de Paris…

© Zidrou/Van Liemt/Cerminaro chez Le Lombard

Évidemment que les auteurs ne se sont pas débarrassés de Bourdon et qu’il reviendra dans le prochain album. D’ailleurs, il n’a pas disparu. Au Sénégal, confronté à d’autres coutumes et un climat bien différent, le moustachu s’engonce dans son éternel imperméable à carreau. Sans doute pour garder son sang-froid. Car, ici, les forces de police ont une façon bien à elles de procéder et d’enquêter.

© Zidrou/Van Liemt/Cerminaro chez Le Lombard

Ce dont vont aussi se rendre compte Nadine et Ric Hochet, sans oublier Ledru le mal luné, aux côtés d’Ousmane Lamine Cissoko Dior. Ils n’avaient pas été mis au parfum mais ce dernier débarque en remplacement de Bourdon le temps de l’échange. Et si les préjugés vont forcément être légion dans cette vieille France (émanant aussi de Ric, pas si parfait qu’on l’a prétendu durant de nombreuses décennies), il va y avoir de l’action: deux criminels manifestement pas guéris de leur passé ont décidé de passer à l’acte au même moment : il y a Cupidon qui s’en prend à des femmes en abandonnant des lettres d’amour ensanglantées et cet autre meurtrier, peut-être pas tout seul dans sa tête, qui a commencé à s’attaquer à des hommes de culte, leur arrachant le coeur.

© Zidrou/Van Liemt/Cerminaro chez Le Lombard

Trois enquêtes en un album, joli score pour les deux auteurs qui ont trouvé là de quoi savamment rythmer leur récit, de Paris à Dakar. D’autant plus que dans ces enquêtes pas aisées, les serial killers étant frappadingues et imprévisibles, Zidrou et Simon Van Liemt ont décidé de nous emmener dans la tête d’un des tueurs au moment où il frappe à mort sa pauvre victime. De quoi augmenter le malaise et l’inhibition alors que la coopération entre nos héros de toujours et le nouveau venu africain génère quelques saynètes, où l’humour et le franc-parler de ce chrétien-musulman (ce qui l’autorise à manger du porc un jour sur deux) triomphe toujours du racisme ordinaire et dégoulinant en n’importe quelles circonstances. Zidrou n’a pas son pareil pour assaisonner ce genre de situation dénonciatrice du ridicule des intolérants. Il y a du théâtre dans les relations des protagonistes, du tac-au-tac dans les dialogues oscillant entre sérieux et facétieux.

Pour le reste, sur deux fronts infernaux à la fois – est-ce l’absence de Bourdon ? – les héros pataugent. Et sans doute faudra-t-il un coup de pouce du destin ou du diable pour arrêter à temps les deux vilains. Avec des conséquences peut-être effroyables pour le prochain épisode ? Pour la première fois, s’ils bouclent leur aventure, les auteurs ne clôturent pas tout et terminent, l’air de rien, sur un cliffhanger qui pourrait bien terrasser le Ric que l’on connaît. Un album très réussi.

© Zidrou/Van Liemt/Cerminaro chez Le Lombard

Au fait, on vous a dit qu’en plus Ric apparaissait dans le dernier album en date de Léonard le génie… ou surtout Basile le disciple. Autre genre pour une collision des mondes.

Série: Les nouvelles enquêtes de Ric Hochet

Tome: 5 – Commissaire Griot

Scénario: Zidrou

Dessin: Simon Van Liemt

Couleur: François Cerminaro

Genre: Policier, Thriller

Éditeur: Le Lombard

Nbre de pages: 56

Prix: 12,45€

Date de sortie: le 23/04/2021

Extraits: 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.