Savoureuse anecdote à l’exposition « Adjugé » du musée Rops à Namur

L’exposition « Adjugé, les artistes et le marché de l’art en Belgique (1850-1900)» est actuellement à découvrir au Musée Rops à Namur.

Immersion dans le marché de l’art du 19ème

Cette exposition vise à plonger le visiteur dans le 19ème siècle, époque phare du développement du marché de l’art. Quels sont les lieux à fréquenter, quelles stratégies les artistes peuvent-ils mettre en place afin de se faire connaître et s’intégrer dans ce marché, digne des bourses de commerce, comme le décrit Rops en 1863. Vous rentrerez dans cet univers à travers différentes œuvres d’artistes, comme Henriëtte Ronne, François Roffiaen, Ludovic Marchetti, Agapit Stevens, et bien d’autres encore.

L’art contemporain et sa compréhension

Les commissaires de l’exposition ont également souhaité intégrer des œuvres contemporaines dans le but de montrer que le marché de l’art perdure et continue d’évoluer à travers les siècles.

Parmi celles-ci, se trouve une œuvre signée Peter de Meyer en 2011, intitulée Sold. Cette dernière représente des gommettes orange, dont une est enlevée et mise sur le côté. Dans le monde contemporain, il est d’usage de placer une gommette orange sur les œuvres que l’on désire acquérir.

L’œuvre signée de Peter de Meyer, intitulée Sold – Crédits : Musée Félicien Rops – Province de Namur

Le musée a été pris au dépourvu lorsqu’il s’est aperçu qu’un certain nombre de visiteurs utilisaient ces gommettes et les déplaçaient sur certains tableaux, pensant qu’il s’agissait d’une œuvre interactive. Chaque soir, les responsables du musée retrouvaient des gommettes éparses ça et là à travers toute l’exposition. Finalement, l’œuvre a été déplacée et mise sous plexiglas.

Cette petite anecdote savoureuse rappelle les notions d’interprétation ou de compréhension inhérentes aux œuvres artistiques.

Pour notre plus grand bonheur, cette exposition est prolongée, et est à découvrir jusqu’au 18 avril 2021.

Pour plus d’informations : info@museerops.be / 12, Rue Fumal – 5000 Namur

Céline Lucas

Facebook : Céline Lucas – Carte blanche 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.