Jarry et ses enfants dans une BD dont on ne sait s’il faut en rire ou en pleurer

Omniprésent à l’antenne et dans diverses émissions, Jarry bénéficie d’un capital sympathie renouvelé tant il est nature et sincère. Il ne joue pas de rôle, il est vrai. Comme beaucoup d’autres humoristes, représentants du PAF et autres stars des réseaux (citons pêle-mêle Kev Adams, Bapt & Gaël, Le monde à l’envers mais aussi Touche pas à mon poste et, plus loin dans le temps, Jean-Marie Bigard ou autre Tatayet), le comédien a livré en octobre son premier album (et, en janvier, le second que je n’ai pas cherché à me procurer) en tant que scénariste de BD, dessiné par le dessinateur de presse Osty. Un autre début de carrière plébiscité par les fans sur les plateformes commerçantes mais qui ne vole pas très haut.

© Jarry/Osty

Résumé de l’éditeur : Un album vitaminé sur le quotidien d’une famille où les mots d’ordres sont Humour et Amour !Souvent la vie nous teste parents/adultes et c’est ce que l’humoriste Jarry a choisi de nous raconter : son quotidien avec ses deux enfants VIC et TIM, son compagnon DADDY et son acolyte chien YOUPI ! Nous les suivons dans la joie et la bonne humeur malgré les bêtises ingénieuses et drôles des jumeaux ! Pourquoi mon kiki il grandit….voilà par exemple une question existentielle à laquelle Jarry devra répondre…

© Jarry/Osty chez Michel Lafon

Qu’on ne s’y trompe pas, si le premier tome de cette série se présente dans un format traditionnel de 46 pages (le prix aussi est classique : 10,95€), c’est en fait à un demi-album que le lecteur a affaire. En effet, chaque planche de gag (parfois deux ou trois, maximum) est précédée par son illustration pleine planche, sous forme de graffiti, comme les enfants savent en griffonner sur les murs. Ainsi, toutes les deux ou trois pages, une page remplissage, redondante et sans génie, donne le titre de la séquence humoristique (?) qui va suivre.

© Jarry/Osty chez Michel Lafon

Au creux de ses pages, comme dans un cocoon, Papa et Daddy (soit Jarry et son compagnon) et Vic et Tim agissent en toute liberté. Et anonymat. En effet, sous le pseudonyme de Jarry, l’humoriste a toujours cultivé son jardin secret et privé sans rien révéler de l’identité de ses proches et de ses jumeaux. Aussi Vic et Tim sont-ils des pseudonymes. Et, pour qui s’attendait à ce que la richesse de cette famille (comme les autres et ayant pourtant eu des bâtons dans les roues pour se consolider; les procédures d’adoption étant plus longue pour les couples homosexuels que pour ceux hétéros et Jarry ayant dû passer par la gestation par autrui à l’étranger pour accéder à la parentalité et à la « fierté d’être père »), il y a de quoi être déçu.

En effet, sous la marque « Jarry et ses enfants », Osty dessine des gags tout ce qu’il y a de plus commun, passe-partout et interchangeable. Naturellement, Vic et Tim en font voir de belles à leurs deux papas. Comme on dit, ils ont toujours la pièce pour mettre au trou, faire des bêtises, tout en arrivant toujours à se faire passer pour adorables pour mieux faire craquer leurs parents. Qui ne sont jamais aussi embêtés que quand les deux as pose des questions existentielles, comme: comment fait-on un bébé ? S’il s’en tire par une pirouette, en convoquant notamment Macron; Jarry devra bien, à un moment, se la jouer Einstein pour expliquer comme XX + XY = BB.

© Jarry/Osty chez Michel Lafon

Particulièrement bien caricaturé par Osty (qui, pour le reste, est en roue libre, se contentant du service minimum, sans décor et semblant compter le nombre de traits par planche), au fil des pages, malgré la force de conviction (et de catastrophe) des deux trublions, Jarry prend l’ascendant et tout ne fait que tourner autour de lui, le compagnon restant au rang de personnage secondaire. Au-delà des gags poussifs, tout est vide. Entre deux gags scatos, il n’y a aucun supplément d’âme, tout est à l’avenant. Sans doute qu’à force de préserver les siens, Jarry n’a rien voulu lâcher de personnel, au-delà des passages obligés vécus par les parents. Mais pourquoi avoir voulu en faire une BD ? Puéril et indigne.

Série : Jarry et ses enfants

Tome : 1 – Vic et Tim

Scénario : Jarry

Dessin et couleurs : Osty

Genre : Autofiction, Humour

Éditeur : Michel Lafon

Nbre de pages : 46

Prix : 10,95€

Date de sortie : le 08/10/2020

Extraits : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.