L’histoire méconnue d’une enfant cachée de la soeur de Sissi : Marie-Sophie en Bavière

On connaît tous le nom de Sissi, sa légende, sa beauté, son caractère et ses déboires. Parce que les tableaux et les peintres lui ont rendu hommage, parce que Romy Schneider l’a divinement incarnée dans une saga cinématographique, parce qu’il est impossible d’être passé à côté. Et pourtant, j’ignorais que Sissi avait eu autant de frères et soeurs et j’ignorais encore plus que l’une d’elle portait le prénom de Marie-Sophie. Il est évident, en tant que titulaire du même prénom peu usuel, que je ne pouvais qu’être éveillée par l’intérêt. D’autant que ce roman, Le secret de la reine soldat, révèle toute la personnalité de cette femme libre et de caractère. Et nous dévoile son secret le plus absolu : la naissance et la vie de Daisy de Lavaysse, fruit des aventures de la reine de Naples avec son amant, un noble zouave pontifical.

« Elle fut la Jeanne d’Arc du XIXe siècle, la femme à abattre, l’égérie des écrivains. Dans La Recherche, Marcel Proust qui l’idolâtrait la baptisera la « reine soldat ». Luchino Visconti rêvait de la porter à l’écran sous les traits de Greta Garbo. Reine déchue du royaume de Naples et des Deux-Siciles, Marie-Sophie en Bavière s’est toujours dérobée aux historiens qui n’ont pressenti son secret qu’à demi. Ce secret, Lorraine Kaltenbach le connaît, sa famille le garde depuis cent cinquante ans.

Marie-Sophie était la plus romanesque des soeurs de Sissi. Aussi rebelle que l’illustre impératrice, elle fut autrement plus vivante et charnelle. À vingt ans, elle bluffa l’Europe en abandonnant ses crinolines pour traverser en pantalon la révolution italienne du Risorgimento. À trente ans, elle devint une figure du Paris de la Belle Époque. Que cachait son attirance pour la Ville Lumière ? La nostalgie de sa passion secrète pour un zouave pontifical français, mais surtout Daisy, leur enfant, dont elle ne put jamais faire l’aveu public : le pape, l’empereur François-Joseph, les rois de Bavière, de Naples et des Deux-Siciles auraient eu trop à perdre si ce scandale avait été divulgué. La reine soldat imposera son droit de renouer avec la fille qu’on lui avait arrachée, et s’alliera avec les anarchistes pour châtier ceux qui l’avaient outragée et chassée de son trône. »

Ne vous y trompez pas, ce livre est un vrai bouquin d’Histoire et non pas un roman historique. Il n’y a pas de romance, pas d’invention, ce n’est pas récit littéraire. Il est truffé de références, à chaque page, elles s’additionnent et se compilent comme pour nous prouver la véracité des propos relatés. Et c’est très intéressant. C’est très érudit également. Je suis persuadée que les boss de l’Histoire, les magnats des dates et des faits des siècles derniers y trouveront occasion à se régaler. Mais il n’est pas indispensable de maîtriser tous les événements de ce 19e siècle pour s’instruire. Malgré mes nombreuses lacunes, j’y ai beaucoup appris. Force est de reconnaître que certains ponts ou références me sont – royalement – passés au dessus mais l’histoire de Marie-Sophie est tellement intéressante que ça fait oublier la rigueur de la forme du récit.

Soeur de Sissi impératrice, épouse de François II, roi des Deux Siciles et de Naples, on la découvre jeune femme combattant sur les remparts de sa ville afin de soutenir les soldats pour lutter contre la perte de son royaume. Reine exilée, amante intrépide, sœur indocile, femme de caractère, c’est avant tout l’histoire d’une femme enfermée dans des obligations royales, sans patrie puisque l’Italie vient d’être unifiée et sans soutien de son mari. François II se révèle en effet couard, peureux, sans force, sans idée et peu charnel. Leur mariage restera d’ailleurs de longues années non consommé.

Mais ce livre, c’est surtout l’occasion pour l’auteure, Lorraine Kaltenbach, de nous raconter la vie de Daisy de Lavaysse. La fille illégitime de Marie-Sophie en Bavière et de son amant, Emmanuel de Lavaysse, un lointain cousin de l’auteure. C’est donc un livre qui emmêle l’histoire de la famille Lavaysse et la grande histoire de la reine Naples. Une histoire humaine qui ne peut se détacher de la construction de l’Europe dans le 19e siècle. Un boulot de recherche impressionnant. Un livre très intéressant malgré la forme un peu ardue.

Auteure : Lorraine Kaltenbach

Titre : Le secret de la reine soldat. L’extraordinaire sœur de Sissi

Editions du Rocher

Sortie prévue le 17 février 2021

Nbre de pages : 302 pages

Prix : 20,90 €

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.