109 rue des soupirs : branle-bas de combat chez les revenants confinés entre médiatisation et inspection

Après un premier album très convaincant par sa drôlerie et son comique de situation, Mr Tan et Yomgui Dumont repartent passer quelques jours dans cette villa biscornue mais très en vue. À défaut d’être en vie. Car quatre fantômes y ont élu domicile et sont les tontons et tatas de coeur d’Elliot.

© Mr. Tan/Dumont chez Casterman

Résumé de l’éditeur : À défaut de pouvoir profiter de ses parents toujours absents, Elliot passe du temps avec sa nouvelle famille, les fantômes Eva, Angus, Amédée et Walter. Cette fois, un redoutable inspecteur du CRI (Commission des Revenants Inadaptés) débarque au 109 pour contrôler que la maison est correctement hantée… Ce qui n’est pas tout à fait le cas, étant donné la bienveillance des fantômes envers Elliot. Ceux-ci vont devoir redoubler d’imagination pour faire croire à l’inspecteur qu’ils sont terrifiants : pièges, tortures et hurlements à tous les étages. C’est sans compter le retour de la chasseuse Ulrika Von Paprika… Comment faire peur et être discrets à la fois ?!

© Mr. Tan/Dumont chez Casterman

Ben oui, comme ses parents l’abandonnent lâchement, à défaut de s’ennuyer, Elliot, le petit garçon débrouillard (comment voulez-vous qu’il fasse autrement ?) se dit qu’il a de la chance d’être entouré par Eva, Angus, Amédée et Walter. Le quatuor de fantômes fous et issus de différentes époques n’a pas son pareil pour l’entraîner dans des aventures paranormales. Mais aussi extrêmement normales.

© Mr. Tan/Dumont chez Casterman

Comme quand, à l’appel de la sinistre Ghostbusteuse Ulrika Von Paprika, des journalistes sont rameutés et attendent que le drame leur tombe dans la bouche et les micros comme du pain béni. Ou maudit. Notre monde de morts-vivants est en sursis. D’autant plus qu’un inspecteur du CRI vient de se pointer et crée un peu plus la panique chez les gentils monstres. Viendrait-il contrôler la manière dont les quatre revenants sont capables d’affoler le trouillomètre? Ça semble se confirmer au fil des entretiens individuels et sévères. Elliot essaie bien de montrer à quel point il est angoissé, mais ils ne lui ont pas appris la peur les non-habitants du 109, rue des Soupirs. Reste que le dilemme est intenable: hurler à pleine gorge toute sa détresse et donner à la meute médiatique, qui attend derrière la porte; toutes les preuves que cette maison est hantée ou donner raison à l’inspecteur et s’exposer à une lourde sanction: la réincarnation.

© Mr. Tan/Dumont chez Casterman

Dans ce remue-ménage et toile d’araignée, Mr Tan et Yomgui Dumont retrouve leur sympathique univers fantastique et euphorique, sujet à quelques rebondissements bien sentis. En plus, brûlant d’actualité, cet album au format roman graphique n’a pas son pareil pour interroger le bien-être au sein d’une bulle confinée, mais que certains voudraient encore diviser, et alors que les sirènes télévisuelles hurlent de plus belle à l’extérieur. Coïncidence ? Oui, absolument, mais troublante.

© Mr. Tan/Dumont chez Casterman

Série : 109, rue des soupirs

Tome : 2 – Fantômes sur le grill

Scénario : Mr Tan

Dessin : Yomgui Dumont

Genre: Fantastique, Humour, Jeunesse

Éditeur: Casterman

Collection : Jeunesse

Nbre de pages: 128

Prix: 10,90 €

Date de sortie: le 03/06/2020

Extraits :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.