Mickey & la terre des anciens: tremblement de terre et d’air dans un monde de Disney marié au Seigneur des Anneaux

Ceci n’est pas une suite. Après nous avoir projetés dans un futur verdoyant mais menacé, à la conquête d’un magnifique océan perdu, Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni remontent le temps et offrent au trio gagnant – Mickey, Minnie et Dingo – de nouveaux rôles. Ce sont eux et pas eux, de véritables acteurs de cinéma mis en cases amenés à camper de nouveaux personnages. C’est déroutant au début mais une fois qu’on accepte de se laisser porter, de voguer et voler dans cette histoire de medieval-fantasy, on s’y plaît diablement.

À lire aussi | Camboni retourne l’océan sur la tête de Mickey : « Disney, c’est un rêve collectif »

Résumé de l’éditeur : Dans un monde où chacun vit sur de précaires lopins de terre flottants pouvant à tout moment être emportés par de violentes tempêtes, Mickey, maître cordier, a pour mission de tenir en place ces fragiles îles volantes. Sans cesse sollicité, son travail lui évite de trop penser à la perte récente de son ami Dingo. Jamais Mickey n’a été aussi seul et démuni. Il doit pourtant affronter le tyrannique seigneur Fantôme, voleur des terres des plus pauvres. Pour cela, il se réconcilie à contrecœur avec Minnie, un peu trop occupée à vainement rechercher un continent chimérique et s’allie à Pat Hibulaire, leader d’une guilde indépendante aux agissements douteux, qui lui cache toutefois une bien belle surprise.

© Filippi/Camboni/Spano/Bodart chez Glénat

Sans lien de cause à effet avec son prédécesseur, ce deuxième tome des aventures de Mickey et Compagnie renoue tout de même avec les thématiques chères à Filippi et Camboni: le passé et l’avenir de notre bonne vieille terre… Ou de toute planète quelle qu’elle soit d’ailleurs. Pourvu que les êtres qui l’habitent ne lui fassent pas subir trop de dégâts et d’irréparables dommages. Comme ceux qui forcent les éléments à se déchaîner toujours plus, à emporter les maisons et le labeur d’une vie. Dans cet album aérien, le duo nous amène surtout dans l’oeil du cyclone, contre lequel les grues légendaires que chevauchent Mickey et sa bande ont bien du mal à lutter.

© Filippi/Camboni/Spano/Bodart chez Glénat

Puisque les pirates dans le ciel, c’est désormais trop bateau; c’est un monde médiéval que nous proposent de découvrir Filippi et Camboni tout là-haut. Dans ce monde féodal en apesanteur, les rapports de force sont inégaux entre les serfs soumis et les seigneurs sans foi ni loi, qui vous en prennent toujours plus. Comme ce fantôme noir (quel bonheur de voir réhabiliter ce personnage trop rare) qui fait peser toute sa suprématie sur les paysans locaux, qui endurent tant bien que mal ce joug. Heureusement, un courant alternatif, révolutionnaire, emmené par un Pat Hibulaire pas net pour la cause, s’est créé et joue les Robin des Bois… ou plutôt des ciels. Et c’est dans cette guerre entre les chevaliers du ciel que Mickey va se retrouver, avec pour seul espoir d’en sortir l’hypothétique continent perdu que Minnie tente de trouver. Quitte à prendre tous les risques.

© Filippi/Camboni
© Filippi/Camboni chez Glénat

Sous la légèreté éblouissante de Silvio Camboni (sublimée par les couleurs de Samuel Spano, secondé par Jessica Bodart), le spectacle est de taille, les décors sont soignés, imposants, sanctuaires sacrés et hors-du-temps qu’il fonde. Si la quête est un peu cousue de fil blanc et que le final se fait expéditif, qu’est-ce qu’on voyage dans cette odyssée de l’air dont le plus grand défi est de faire croire à une bataille épique digne du Seigneur des Anneaux sans faire couler le moindre sang.

© Filippi/Camboni/Spano/Bodart chez Glénat
© Filippi/Camboni/Spano/Bodart chez Glénat

Le bestiaire diversifié et bien en place finit de faire opérer ce charme incroyable et la magie dont le binôme est capable. On signe à deux mains et deux grandes oreilles pour un troisième opus!

© Filippi/Camboni/Spano/Bodart chez Glénat

Titre : Mickey et la terre des anciens

Récit complet

Scénario : Denis-Pierre Filippi

Dessin : Silvio Camboni (Page Facebook)

Couleurs : Samuel Spano (et Jessica Bodart)

Genre : Aventure, Fantasy

Éditeur : Glénat

Collection : Mickey vu par

Nbre de pages : 60 (+3 pages de cahiers graphiques)

Prix : 15€

Date de sortie : le 16/09/2020

Extraits : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.