Drague, mensonges et cul-ricculum vitae, sur les sites de rencontres: du prince charmant au chacal puant

Tiens, comment se sont arrangés les e-célibataires avec cette drôle de période qu’est le Covid. Parce qu’avec les bulles et les restrictions sociales, il n’a pas dû être évident pour les aventuriers de l’Amour de trouver leur âme soeur pour une heure, un soir ou la vie. Y’a-t-il eu des mystères et des mensonges encore plus cultivés sous le masque? Les rencontres se sont-elles organisées en visio-conférence ? À peu de choses près, on parie que les vieux réflexes des Tinder, Meetic et autres Badoo n’ont pas changé ? Dans la collection Power Book for Wonder Girls, Sylvie Albou-Tabart et Camille Burger lèvent un coin du voile pudique ou pas.

© Albou-Tabart/Burger chez Marabulles

Résumé de l’éditeur : Nombreuses sont celles qui rêvent du Prince Charmant ou plus simplement d’avoir un homme dans leur vie ou dans leur lit. Et toutes ces statistiques qui vendent du rêve ne peuvent mentir. Il est forcément caché là, sur un site de rencontres. Mais comment se vendre pour attirer le chaland tout en évitant les pièges et les erreurs de débutante ? Comment apprécier et étudier le mâle en milieu virtuel ?

Tirant leur propos de faits on ne peut plus réels, les deux auteures précisent d’emblée qu’aucun homme ni animal n’a été maltraité pour l’occasion. Manquerait plus que ça. D’ailleurs, c’est parfois l’inverse qui se passe, quand certains voyeurs branleurs considèrent les sites de rencontre comme des catalogues à chairs fraîches et à proies faciles. Chiffres, expériences et ressentis à l’appui, Sylvie Albou-Tabart et Camille Burger jouent les Blanche Neige pas trop effarouchées et plutôt éveillées face aux assauts des princes pas si charmants et quelques fois chan-mé.

© Albou-Tabart/Burger chez Marabulles

De la sélection du site de rencontre (avec un état des lieux de ce que permet la jungle du Web) à la conclusion, en passant par les photos de profil (ou de face et en zoom) les plus invraisemblables ou la rédaction du cul-rriculum vitae, les deux femmes réussissent, dans ce petit livre, à dire beaucoup de chose sur cette drague online sur laquelle ceux qui n’y ont pas goûté disent qu’il n’y a rien à en dire.

© Albou-Tabart/Burger chez Marabulles
© Albou-Tabart/Burger chez Marabulles

Comme un mémoire qui frayerais avec le one-women-show, ce manuel de survie se veut réaliste et drôlatique, au fil des saynètes et des fiches techniques. Les lieux communs, forcément inévitables, sont habilement contrebalancés par l’humour et la patte, le rythme, de Camille Burger qui travestit les situations en reprenant tour à tour les codes du conte ou de l’aventure, des films d’horreur ou du livre de la Jungle. Quand Kaa vous serre bien trop fort pour être honnête mais a le culot de vous dire: Aie confiance.

© Albou-Tabart/Burger chez Marabulles

Pour ma première lecture d’un opus de cette collection Power Book for Wonder Girls, je dois avouer avoir été agréablement surpris. Plus rectangle que le trop carré format Sociorama de Casterman, la collection lancée par Sophie Chédru est pop et sexy, plus avenante que sa trop austère collègue.

© Albou-Tabart/Burger chez Marabulles

Titre : Du prince charmant au chacal puant

Récit complet

Scénario : Sylvie Albou-Tabart

Dessin et couleur : Camille Burger

Genre : Autobiographie, Documentaire, Société

Éditeur : Marabulles

Collection : Power Book for Wonder Girl

Nbre de pages : 96

Prix : 10€

Date de sortie : le 17/06/2020

Extraits : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.