C’est la rentrée! Prolongeons les heures passées devant nos consoles en confinement ou vacances en jeux vidéo de BD

Entre le nouveau Game Over, Bloodborne, Cube Arts etc… Les sorties, récentes ou plus anciennes, sont nombreuses et variées. Comme les fromages belges, il y en aura pour tous les goûts et pour tous les âges. Sélection de derrière les fagots.

Bloodborne, tome 1: La fin du cauchemar

Résumé: Un chasseur sans nom se réveille dans la ville antique de Yharnam, une cité en proie à la maladie et dont les rues résonnent du râle de créatures terrifiantes. Cherchant par tous les moyens d’échapper à la Nuit de la Chasse, le chasseur se lance dans une quête dangereuse et violente dans l’espoir de mettre fin au mal qui ronge la cité.

Bloodborne est la dernière création en date du studio FromSoftware, à l’origine de la saga Dark Souls. Véritable renouveau du genre gothique en jeu vidéo, cette nouvelle licence trouve l’inspiration de son univers et son bestiaire dans la littérature fantastique de la fin du XIXe siècle, de l’Angleterre victorienne. Entre émerveillement et désespoir, l’aventure imaginée par Ales Kot (Zero, Wolf) et illustré par Piotr Kowalski (The Witcher) prolongera l’expérience du joueur aguerri et fascinera le nouveau venu.

Cet album s’adresse avant tout aux adolescents et adultes mais plus précisément aux gamers. En effet, on a du mal à rentrer dans l’histoire si on ne connait pas un tant soit peu les bases du jeu. On peut aussi être vite perdu dans ce monde très opaque. Le rythme est assez intense grâce aux multiples combats proposés. Les scènes gores s’enchaînent et reflètent assez bien le malaise que provoque ce jeu.

Série : Bloodborne

Tome: 1. La fin du cauchemar

Scénario: Ales Kot

Dessin : Piotr Kowalski

Traduction: Morgane Munns

Genre: jeux vidéo/fantastique/horreur

Éditeur: Urban Comics

Collection: Urban Games

Nombre de page:112

Prix: 14,50€

Date de sortie: 26 octobre 2018


Cube Arts, tome 1

Résumé: Survivre dans un monde où les cubes vous entourent! Elève de seconde, Takuto est convié à essayer « Cube Arts » un nouveau jeu vidéo « Sandboxen » en 3D. La version bêta n’est visiblement ouverte qu’aux lycéens du pays… Grâce au casque de réalité virtuelle fourni, il parvient à s’immerger dans un monde entièrement composé d’une infinité de cubes. Un monde où l’on peut miner, bâtir, élever, forger, chasser et…se battre! Car tout n’est pas aussi fun que prévu: suite à un bug du programme, Takuto et ses amis sont désormais coincés dans le jeu et sont pourchassés par des créatures faites de blocs. Parviendront-ils à survivre dans ce monde virtuel où la mort semble bien réelle?

Ce manga est un shonen nekketsu, il s’adresse donc aux adolescents. Il reflète bien la tendance actuelle des jeux Sandbox. Ce type de jeu permet au gamer de déployer sa stratégie, son art, ses constructions sans avoir un schéma classique linéaire. Il n’y a pas vraiment de but sauf celui de développer sa créativité et son imagination.

Mais ici, le mangaka Tomomi Usui fait intervenir une donnée supplémentaire, le survival game. Celui-ci, porté à son paroxysme, pousse même les joueurs/artistes à tuer, asservir les autres joueurs, prisonniers du jeu.

On rentre assez vite dans les archétypes cubiques de ces jeux assez doux pour dévier ensuite avec le character design des personnages beaucoup plus complexe et impitoyable. Les Editions Doki-Doki ont une nouvelle fois trouvé un bon thème pour leur catalogue.

Série: Cube Arts

Tome: 1

Scénario et dessin : Tomomi Usui

Traduction: Arnaud Delage

Noir et blanc

Genre: shonen/sandbox

Éditeur: Doki/Doki

Nombre de page:192

Prix: 7,50€

Date de sortie: 26 août 2020

 


Game Over, tome 19: Beauty Trap

Résumé: On fait difficilement plus simple comme jeu vidéo: un petit héros particulièrement maladroit, une princesse stupide, hystérique et presque aussi gaffeuse que son sauveur, et puis un tas de Blorks plus laids, cruels et vicieux les uns que les autres, qui n’ont qu’un but dans leur vie virtuelle : empêcher le premier de délivrer la seconde. Et si, au passage, ils peuvent les massacrer joyeusement, ils ne vont pas se gêner, entraînant ainsi l’inéluctable « Game Over » qui rythme chaque fin de page de la série. C’est sur ce canevas pourtant simple que Midam nous régale de gags muets et gore d’une efficacité redoutable.

Game Over, voilà une bande dessinée qui s’adresse à tout le monde, elle plaira aux plus jeunes comme aux plus vieux. On ne change pas une équipe qui gagne, c’est bien connu. Midam, Adam et Patelin font une nouvelle fois le taf. Les gags s’enchaînent et notre Barbare ne cesse de se faire défoncer, démembrer, écraser et…aimer. Oui aimer, car sa Princesse prend un peu plus de place dans ce tome.

Son caractère et ses sentiments sont mis en avant…pour notre plus grand plaisir et au grand désarroi de son Roméo. Car sa jalousie n’a pas de pitié. Hélas, car il y a un hélas, certains gags ne fonctionnent pas ou paraissent un peu faciles tant le tome précédent était plein de bonnes idées, de non-dit éloquents… Autant, ici, certaines planches manquent cruellement (car Game Over l’est, cruel) d’originalité.

Série: Game Over

Tome: 19 Beauty Trap

Scénario: Midam et Patelin

Dessin : Midam et Adam

Couleur: Ben BK

Genre: Bd jeunesse

Éditeur: Dupuis

Nombre de page: 48

Prix: 10,95€

Date de sortie: 21 août 2020


Les aventures de Kirby, tome 1, Dans les étoiles

Résumé: Le vilain roi DaDIDou aura du souci à se faire…mais les habitants de Dream Land aussi, car la priorité absolue de Kirby n’est pas de combattre le mal mais de se remplir le ventre. Retrouvez le héros de jeux vidéo le plus mignon du monde dans des aventures toutes plus saugrenues les unes que les autres!

Ce manga s’adresse aux plus jeunes et aux aficionados de cet aspirateur à bouffe. Très sympathique et comique, le mangaka Hirokazu Hikawa parvient à mettre en valeur et en couleur le monde burlesque de Dream Land. Kirby est bien mis en avant. Sa maladresse et son appétit en fond un manga attachant mais pas des plus passionnant. Le sentiment de répétition qui s’en échappe durant la lecture ne m’a pas permis de le lire d’une seule traite.

Mais c’est avec joie entre deux autres lectures que je me replongeais dans les délires gargantuesques de Kirby ou les frasques du roi DaDIDou.

Série: Les aventures de Kirby dans les étoiles

Tome: 1 – 2

Scénario et dessin : Hirokazu Hikawa

Noir et blanc

Genre: Bd jeunesse

Éditeur: Soleil Manga

Nombre de page: 192

Prix: 6,99€

Date de sortie: le 02/09/2020


Splatoon, tome 1, Histoires Poulpes

Résumé: Préparez les pots de peinture! L’univers déjanté de Splatoon revient dans une série de gags toujours aussi délurés !!! La licence la plus flashy du jeu vidéo fait son retour chez Soleil Manga ! Calamars, poulpes et autres fruits de mers se retrouvent pour partager de courtes aventures burlesques ! Gags à foison au milieu de combats ridicules, humour garanti sur les terrains de jeu !

On retrouve, ici, toute la team de graffeurs gaffeurs au grand complet mais pas pour suivre leurs aventures, plutôt dans de courtes histoires drôles. Le monde dans lequel notre héros évolue y est dépeint de manière à nous esclaffer à chaque coup de peinture. De quoi ravir les plus jeunes. Tant par sa facilité de compréhension mais également par sa tonalité humoristique proche du shonen et du jeu vidéo.

Série: Splatoon – Histoires poulpes

Tome: 1

Scénario et dessin : Hideki Goto

Noir et blanc

Genre: Humour, Histoires courtes

Éditeur: Soleil Manga

Nombre de page: 128

Prix: 7,99€

Date de sortie: le 02/09/2020


Splatoon, tome 9

Résumé: Pour faire triompher ses couleurs, tous les coups sont permis! A vos pistolets à peinture et à vos rouleaux, il est temps de s’unir pour vaincre! À Chromapolis vivent plein d’adolescents, mi-hommes, mi… calamars. La ville est le théâtre de titanesques affrontements entre deux équipes de quatre participants. Le but ? Vaincre bien évidemment, quelles que soient les règles. Pour cela, tous les coups (de pinceaux) sont permis ! À l’aide d’encre, il va falloir repeindre chaque arène et triompher de ses adversaires. La team blue s’est forgée une solide réputation… de loosers idiots. Mais ils comptent sur leur esprit d’équipe pour aller le plus loin possible dans la compétition !

9e tome de cette série qui risque d’être longue tant ce shonen nekketsu est très plaisant à lire. On suit l’évolution des personnages de la série du jeu vidéo. Le design est très bien mis en valeur et l’histoire tient bien la route. L’humour tient une place aussi importante que la progression des personnages. Les plus jeunes, surtout ceux connaissant le jeu, trouveront beaucoup de plaisir à sa lecture.

Série: Splatoon

Tome: 9

Scénario et dessin : Hinodeya Sankichi

Noir et blanc

Genre: Aventure, Humour

Éditeur: Soleil Manga

Nombre de page: 160

Prix: 7,99€

Date de sortie: le 02/09/2020


Super Nintenbros

Résumé: Pirate sourcil, le blogueur à l’humour douteux et franchement noir revient faire des siennes chez les éditions Jungle pour le plus grand plaisir des geeks! Fan de jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance, il s’empare de l’univers de Nintendo pour torturer le célèbre plombier mais aussi les Poukimons et le valeureux Zelga! Avec Nikoneda, connu pour travail sur le web avec Spunch comics, ils s’en donnent à coeur joie pour être toujours plus trash et ravir les fans de l’univers.

Le dessin pourrait induire en erreur par rapport aux lecteurs visés, mais ne vous y trompez pas. Certes on se retrouve dans l’univers du jeu vidéo: design, couleurs et héros que l’on reconnait entre tous même si les noms sont changés (marques déposées obligent) mais cela s’arrête la. L’humour qui y est développé n’est pas toujours adapté à tous les publics. Humour potache, subtil ou encore second degré, tout ne sera pas compris par nos petites têtes blondes. Un lectorat plus adulte voire les grands ados apprécieront pour peu qu’ils aiment qu’on déglingue leurs souvenirs de console de leur enfance.

Titre: Super nintenbros

Scénario et dessin : Pirate Sourcil et Nikoneda

Genre: Bande dessinée/Humour

Éditeur: Jungle

Nombre de page:128

Prix: 15€

Date de sortie: 27 août 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.