Avec un poisson comme avion, Chen Wen-Sheng fait voyager le boulanger dans la magie de l’enfance

Un poisson volant non-identifié comme véhicule d’une autobiographie parsemée d’imaginaire, voyez-vous ça ? Le voyage du boulanger, c’est l’oeuvre du Taïwannais Chen Wen-Sheng, dont la biographie ne nous est pas parvenue jusqu’ici, ce qui ne fait que cultiver le mystère et le mysticisme de cet auteur qui se dévoile un peu en avant-propos. Avant de nous emporter, de nous faire léviter dans ses mondes intrigants.

© Chen Wen-Sheng chez Paquet

Résumé de l’éditeur : Dans une vieille ville vit un boulanger très travailleur appelé Bei-ke, féru de voyage. Dans son aquarium, il élève un petit poisson nommé Bo-bo. Chaque fois qu’il mange le pain que Bei-ke prépare spécialement pour lui, il se transforme en un énorme poisson volant capable de porter son maître sur son dos, pour partir ensemble à la recherche d’épices. Leurs voyages apportent non seulement de nouvelles saveurs au pain de Bei-ke mais aussi une nouvelle énergie à leur vie respective.

© Chen Wen-Sheng

L’abstraction n’est pas toujours là où on croit. Par exemple, Chen Wen-Sheng n’a jamais vraiment goûté aux manuels scolaires, le savoir que l’on veut nous faire passer comme inébranlable. Tout cela était bien moins tangible et plus mystérieux que l’éloquence d’une page blanche sur laquelle la main peut se laisser aller. « Tout dans le voyage est imagination », raconte le dessinateur-peintre avant de se taire en toutes les langues.

© Chen Wen-Sheng chez Paquet

En effet, si ce n’est par ses belles couleurs qui effacent d’ailleurs les traits (pas de pêche à la ligne ici, mais au contraste), son charmant héros et les mondes (im)probables vers lesquels il nous fait voguer, Chen Wen-Sheng réalise une oeuvre taiseuse (tout juste quelques mots ouvrent-ils les quatre chapitres et un épilogue qui portent cette somme d’illustrations qui font une histoire, au final) mais explosive et sensorielle.

© Chen Wen-Sheng chez Paquet

Son héros sans nom aurait pu être un savant fou, il reste sur la longueur un savant chou auquel notre auteur fait fréquenter les amis imaginaires (et leurs décors) qui ont sans doute tant compté dans sa vie. Sur la Lune ou dans les profondeurs maritimes, dans les airs ou dans la terre, en compagnie d’un chat manchot ou de son grand-père souriant à pleines dents, Chen Wen-Sheng, on le sent, fait écho à un lot d’histoires personnelles. Pourtant, il laisse la magie des couleurs et de son imagination s’y investir pour en faire un conte dont vous êtes les héros. Tout est, dans cet artbook narratif, tellement énigmatique que chacun se racontera et se re-racontera des histoires différentes. Bonifiant, relecture après relecture. C’est tendre, touchant, insoupçonné et insoupçonnable. Comme un charme, comme un poisson dans l’air, bon comme le pain qui nourrit les rêves.

© Chen Wen-Sheng chez Paquet

Titre : Le voyage du boulanger

Scénario, dessin et couleurs : Chen Wen-Sheng

Genre : Autobiographie, Conte, Fantastique

Éditeur VF : Paquet

Collection : Chours

Nbre de pages : 152

Prix : 25€

Date de sortie : le 12/02/2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.