Summer Day Trip 5 : Au théâtre, ce soir, quand la Bossa et le Jazz rencontrent l’art et chuchotent à votre oreille « Crépuscule »

Quatre artistes et un technicien. Nicolas Buysse à la diction, Greg Houben à la trompette, Fabian Fiorini au piano, le DJ Max Merx de Stereoclip et Sébastien Courtoi comme ingé son. Cinq hommes pour une soirée, cinq hommes pour embarquer, pour reprendre contact avec la création, le spectacle vivant, le monde artistique. On danse, on chante, on rit, on pense sur des rythmes chaloupés, sur des basses fortes, sur une trompette qui enchante. Une heure pour vous, une heure de votre soirée pour reprendre pied et s’évader. À recommander, encore et encore.

Dès l’entrée, le décors est posé. Une cour d’école transformée en théâtre vivant pour quelques soirées. Une mise en scène épurée, une estrade, quelques tissus, quatre micros. Et des transats. Des transats de couleurs par dizaines. Ils vous attendent, ils sont là assemblés par deux, par trois. Après vous être muni de votre casque audio, vous choisissez votre endroit, votre lieu, votre cocon. Rien n’interdit de vous positionner à la meilleure place.

IMG_0799

Et, déjà, le casque rivé sur les oreilles, les artistes vous accueillent aux sons jazzy, aux basses vibrantes, à la bossa envoûtante et aux paroles chuchotées avec douceur contre, tout contre votre tympan. À vous de régler l’intensité de son et vous êtes partis pour un dernier adieu à Thierry. L’humour est le fil rouge de cette soirée. La musique aussi.

IMG_0789

Et rien ne vous empêche d’apporter une bouteille de rosé, des verres et quelques chips en accompagnement. Ou, pourquoi pas, comme ces spectateurs à l’humour et à la résistance bien belges, une petite Corona à déguster comme un clin d’œil pour cette soirée d’été.

IMG_0805

N’ayez crainte, si l’adieu à Thierry est le prétexte à cette soirée pas comme les autres, si les émotions sont les bienvenues (n’hésitez pas à relâcher votre diaphragme), il n’y a guère de place pour la tristesse. C’est du grand délire intelligent d’artistes de talents, de créateurs, sur une ode à la vie, un questionnement un musique, en humour, en profondeur. Ce sont des rires, de la danse, du chant et la musique, la musique surtout !

Avec le soleil qui poursuit sa course derrière le grand sapin, la bossa vous prend par la main et vous guide au-delà de votre quotidien, loin, sur le chemin de cette soirée vraiment pas comme les autres.

Mais p… que ça fait du bien de retrouver les artistes, le spectacle vivant et la créativité, des sons plein les oreilles, des basses qui vibrent de l’intérieur, des rythmes dansant et ce plaisir immense d’assister à une représentation de théâtre.

Ne vous y trompez pas, ce spectacle est aussi intelligent. Thierry, c’est l’insouciance que nous avons tous perdue le 13 mars dernier. Une métaphore magistrale, éclairée et perspicace, comme un écho à ce que l’on vit.

IMG_0792

Pour les inquiets, tout est mis en place pour votre sécurité : gel désinfectant à l’entrée, distances de sécurité respectées, port du masque durant les déplacements et si vous  le souhaitez, rien ne vous interdit de porter le masque durant le spectacle. Je l’ai fait et je l’ai même oublié durant une heure ! Puis, vous pouvez vous écarter un peu, beaucoup, passionnément… Le son vous parviendra distinctement puisque le casque le porte jusqu’à vous. Il vous reste à savourer, à apprécier, à vous laisser emporter, à profiter.

« Profiter de l’espoir tant qu’il est encore temps »

« Profiter du printemps qui enivre ta joie »

« Profiter de l’odeur du cramique grillé »

« Profiter du rien comme si c’était un tout »

« Profiter de la brume même si elle n’est qu’amertume »

« Profiter d’une jambe en dehors de la couverture »

« Profiter de l’espoir tant qu’il est encore temps »

Il reste encore quelques place jusqu’au 1er août, après quoi Crépuscule s’en ira tourner à Spa, le 14 août dans le cadre du Royal Festival, et à Bruxelles, du 18 au 28 août. Alors foncez !

En pratique :

Réservations : Crépuscule

Lieu : Derrière le Théâtre de Namur, dans la cours de l’école Notre Dame

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.