On aime tous notre libraire, mais nous sommes-nous déjà demandé comment il nous voyait et quelles étaient les difficultés de son boulot?

On aime tous notre libraire, et il va falloir le montrer encore plus en cette période. On l’aime parce qu’il nous fait découvrir des nouveautés, nous trouve l’intégrale tant recherchée ou bien, encore, à cause de l’odeur enivrante d’encre et de papier qui flottent dans sa boutique. Grâce à Libraire jusqu’à l’os, vous allez enfin découvrir l’envers du décor. Du stade de stress intense dû à un retard de commande aux joies de rencontrer l’étranger féru de mangas au visage « canon ».

Résumé de l’éditeur : Suivez les péripéties aussi drôles que véridiques d’une libraire de mangas japonais.

Dès les premières planches de ce manga, nous rencontrons Mademoiselle Honda, une jeune libraire passionnée par son travail. En effet, cette jeune femme, entourée de ces collègues haut en couleur, assure le service et la vente dans une boutique spécialisée dans le manga.  On y observe, tapis dans les rayons, les différentes sortes de mangas, les problèmes de réassorts mais également le choix parfois douteux de certains clients.

Ce manga, on le doit à Honda. Cette libraire passionnée nous fais découvrir son métier et passe de l’autre coté du comptoir en réalisant son propre manga. Ce premier album fourmille de bonnes intentions et de références aux oeuvres en vogues actuellement. Les personnages/collègues  portant un masque reflétant leur caractère ou leur rayon est intéressant. Cela pose, par moments, une note burlesque dans cette librairie qui ressemble parfois plus à une ménagerie qu’à un temple dédié aux bandes dessinées.

Parfois la folie et la frénésie proche de celles de Lewis Caroll peuvent être déconcertantes. Ce joyeux bordel visuel nous égare dans des pages parfois trop denses. Le dessin parfois nerveux manque de précisions et de finition. C’est dommage car on ressent beaucoup d’envie dans la manière d’appréhender le character-design de Honda.

Sur le plan scénaristique, là aussi on part d’une belle intention mais on sent que l’histoire s’essouffle assez vite. Les gags/scènes s’enchaînent mais sont très répétitifs et la magie et l’originalité du début tombent inexorablement dans la monotonie. Malgré l’originalité, il n’y a pas assez de renouvellement des histoires.

Partant d’un scénario avec un bon potentiel, cet album retombe vite. Le dessin manque de finesse et les planches devraient être plus épurées. Le scénario doit s’étoffer et varier pour que ce titre puisse avoir tout le lumière qu’il mérite. L’approche de l’auteur de nos libraires et librairies nous fait connaitre l’envers du décor de nos dealers préférés. Je porterai un intérêt malgré tout sur le tome 2, pour voir comment la jeune mangaka aura su faire évoluer son dessin et son scénario. Les Editions Soleil Manga ont réussi à mettre dans nos mains une oeuvre originale.

Titre: Libraire jusqu’à l’os!

Tome: 1

Scénario et dessin : Honda

Traduction: Kevin Stocker

Genre: Shonen/tranche de vie

Éditeur: Soleil Manga

Prix: 7,99€

Date de sortie: 02 janvier 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.