Oubliez les Slumdog Millionaire et Millon Dollar Baby, faites place à Lucienne, Hundred Thousand Euro Nanny!

Je ne sais pas vous mais, sur ma boîte mail débordée (promis, je vais essayer de lui régler son compte), ces temps de confinement ont surmotivé les spam-naqueurs en tout genre. Entre les amis plus que jamais coincé à l’étranger, les masques pas chers, un compte paypal qui veut se faire sauter par un inconnu sans compter le bon vieux gros lot qu’on m’invite à retirer en cliquant sur un petit lien vérolé. Et l’horoscope qui me dit, tous les jours, qu' »elle va partir » ou que « quelqu’un va mourir par ma faute ». Il est si facile de se faire berner. Mais que fait la police du web ? Bon, c’est vrai que d’un autre côté, tous les coups de fil intempestifs, eux, ont cessé. Et ma boîte aux lettres, la vraie, n’a plus reçu de courrier visant à m’attirer dans un traquenard. Ce n’est pas le cas de Lucienne, charmant personnage né de l’association d’Aurélien Ducoudray et Gilles Aris, qui est persuadée d’avoir gagné 200 000 € et la possibilité de commencer enfin une nouvelle vie… à moins que ?

© Ducoudray/Aris chez Grand Angle

Résumé de l’éditeur : Lucienne et Georges, deux sexagénaires campagnards vivent dans leur petit village de La Rondière où Georges répare son infatigable tracteur et Lucienne s’occupe des tâches quotidiennes. Elle apaise un peu le deuil de son unique fils en parrainant des enfants défavorisés dans le monde entier. Lorsque le facteur amène à Lucienne une lettre annonçant qu’elle est la grande gagnante du jeu-concours des magasins Outillor, sa vie va être bouleversée.

© Ducoudray/Aris chez Grand Angle
© Ducoudray/Aris chez Grand Angle

« Tout ce que vous allez lire est vrai… sauf l’histoire », voilà de quoi baliser un album ! Mais il est vrai qu’Aurélien Ducoudray nous a habitués, depuis le temps, à faire le pas entre réalité et fiction. Cette fois, peut-être encore plus. D’autant plus que cette histoire est sans doute la première qui s’est imposée au scénariste-baroudeur, alors qu’il n’était pas plus haut que trois pommes, dans un berceau. La vie, c’est à La Rondière, dans un autre temps, qu’Aurélien l’a un peu découverte, aux côtés de mémé Lucienne et pépé Georges, mais aussi de la Marie, de Gaston, de Kikine et quelques autres hommes et femmes dans la force de l’âge et de la campagne. Ceux-là à qui, quelques années plus tard, notre photo-reporter tirait le portrait, authentique.

Work in progress © Ducoudray/Aris

Dans ce bout de campagne, cette jungle de caractères, qu’on dirait presque à l’abri du monde si le facteur n’en donnait pas des nouvelles, Aurélien Ducoudray a entraîné Gilles Aris pour conter l’aventure de cette Hundred Thousand Euro Nanny. Lucienne a gagné le gros lot, mais tout le monde lui dit que c’est une arnaque. Lucienne s’est faite malmener par la vie et, à soixante ans bien sonnés, elle entend bien la prendre par les cornes et sortir de sa coquille. Quitte à laisser Georges à son tracteur qui ne démarre pas et le village à ses moqueries, Lucienne se sent la force de se battre contre des moulins à vent.

Work in progress © Ducoudray/Aris chez Grand Angle

Oh, si elle le fait, ce n’est pas pour elle, mais pour ses enfants. Ceux qu’elle n’a pas vus depuis longtemps, qui sont à l’autre bout du monde. De sa petite campagne, Lucienne a le coeur gros comme ça ! Elle parraine des enfants qu’elle ne connaît ni d’Ève ni d’Adam à des milliers de kilomètres de chez elle. Ce sont les petites gens qui font souvent le plus pour l’humanité. Avec trois fois rien. Alors, vous imaginez, avec l’espoir d’avoir 200 000 boules sur le compte en banque !

© Ducoudray/Aris chez Grand Angle

Bon pour faire rayonner les visages comme pour les faire bougonner, Gilles Aris donne une vraie authenticité au récit humaniste, vu de la petite lucarne, de son comparse. Cette aventure ordinaire qui trouve un dénouement extraordinaire met un supplément de baume au coeur. Avec son potentiel gros lot, sa naïveté et son encore plus grand coeur, Lucienne ne veut pas changer de vie, elle veut juste la vivre un peu plus fort, avec un réel impact sur la lumière du monde propagée.

© Ducoudray/Aris chez Grand Angle

Titre : Lucienne ou les millionnaires de la Rondière

Récit complet

Scénario : Aurélien Ducoudray

Dessin et couleurs : Gilles Aris

Genre : Comédie dramatique, Société

Éditeur : Grand Angle

Nbre de pages : 80

Prix : 17,90€

Date de sortie : le 08/01/2020

Extraits :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.