Les vacances attendront mais le Prix Farniente tiendra bon, pour ses 20 ans en 2.0

Tout ne peut pas être annulé cette année, Covid ou pas. Pas besoin d’être papy pour faire résistance à la morosité que le confinement tente d’installer. Et, en ces moments, s’il y a bien quelque chose qui ne s’abîme pas, même s’il est parfois dur de s’y remettre (quelques-uns de vos serviteurs branchés culturels en témoigneront), c’est bien la lecture. Partout, tout le temps, disponible. Cette année, le Prix Farniente, récompensant depuis 20 ans les livres pour ados, aura bien lieu! À cette occasion, il s’exporte sur les réseaux sociaux, et voit son équipe organisatrice s’agrandir. Son équipe organisatrice nous explique la démarche par un large communiqué.

Le Prix Farniente est un prix littéraire de livres pour ados créé en 2000. Il a la particularité d’avoir été pensé pour les jeunes eux-mêmes. Sur base d’une sélection annuelle de 5 romans 13+ (catégorie dromadaire), et d’une autre de 5 romans 15+ (catégorie chameau), les ados peuvent participer en équipe avec leurs amies et/ou leurs classes à un grand jeu concours qui s’étale sur toute l’année scolaire. Ce concours vise à encourager la lecture et l’appropriation des livres en lice, ainsi que le vote des ados pour leur titre préféré. En effet au prix Farniente, pas de jury professionnel adulte, mais bien un vote direct des jeunes eux-mêmes ! Le prix est clôturé par une grande journée festive en mai mêlant jeux, rencontres avec les auteurs, et remise des deux prix Dromadaire et Chameau.

En quelques chiffres, le Prix Farniente c’est 800 votes de jeunes lecteur·rice·s, 350 ados qui participent à la finale, 78 écoles participantes en Fédération Wallonie-Bruxelles, 30 librairies et une centaine de bibliothèques partenaires ! Pour ce bel anniversaire, l’équipe organisatrice s’agrandit ! L’ASBL Prix Farniente s’associe aux ASBL La Trompette de Clio (spécialisée en littératures jeunesse et organisatrice du Cosmos Festival) et Time 4 Events (spécialisée en gestion événementielle et culturelle) afin de passer la main et d’étendre sa programmation et son champ d’action (voir l’historique et la présentation des équipes) !!! Les idées fourmillent déjà de toutes parts, et ouvrent la porte à de nombreuses nouveautés : une remise de Prix programmée en deux jours plutôt qu’un, la création du Prix Lama (reporté en septembre, celui-là), un prix littéraire BD pour ados ainsi qu’une programmation à l’année !

Surfant sur ces nouvelles énergies, le Prix Farniente se modernise également en 2020, et se décline désormais sur Instagram (@leprixfarniente). L’occasion d’explorer l’éducation aux médias avec les jeunes et leurs profs, et de les inviter à construire de bonnes pratiques d’utilisation des réseaux sociaux.

En raison de l’actualité, le Prix est amené à faire preuve de créativité et de réactivité, et se digitalise encore plus pour cette édition confinée ! Chaque semaine, le Prix Farniente alimente les réseaux sociaux et la motivation de ses lecteur·rice·s avec des jeux, des concours, et de news ! De plus, la remise de Prix elle-même devant être annulée physiquement, il nous a semblé indispensable de maintenir le lien avec tous les jeunes participants et primordial de soutenir les auteur.ice·s dont le statut déjà souvent précaire est renforcé par la situation économique actuelle.

La programmation quoique chamboulée existera donc belle et bien : festive, en live sur les réseaux sociaux et en présence holographique des jeunes et auteur.ice.s !!!

Rendez-vous est donc donné, les 7 et 8 mai pour la Fête du Farniente. Pour des raisons de confinement et de flou absolu quand aux possibilités ou non d’organiser un événement, nous avons décider de déplacer la fête du Farniente des casernes « See U » à Ixelles jusque sur les réseaux sociaux et plus particulièrement sur Instagram (@lePrixFarniente). Ces journées seront animées en toute virtualité mais non sans chaleur humaine par Salva(tore) de Bennardo (auteur de bd, humoriste chez Hich et Salva, chroniqueur radio, etc.).

En amont de la fête : depuis le mois d’Octobre , les groupes participants (une cinquantaine de groupes de 4 ou 5 jeunes) au Prix Farniente ont lu les 5 livres de leurs catégories et répondu sur Instagram à des questions, des défis, ont fait jouer leur imagination sous contraintes autour des sélections. Au fil du jeu, les équipes ont récolté des points, et sont invitées à s’affronter pour une grande finale les 7 et 8 mai.  Ils ont aussi la possibilité préparer des questions pour participer aux
débats avec les auteur.e.s. Depuis quelques semaines, ces joueurs ainsi que le grand publics sont invités à voter en ligne pour leurs romans préférés, dont les lauréats seront également révélés les 7 et 8 mai.

Durant les deux journées, la fête sera rythmée par les mêmes rendez-vous. Le jeudi 7 mai, place à la journée chameau (+15) et le vendredi 8 mai, à la journée dromadaire (+13). Les auteurs de la sélection devraient tous intervenir (seule la présence d’Amy Reed et d’Olivier Adam reste à confirmer.

10h-10h10 : Lancement du Live par Salva et présentation du déroulé de la journée.

10h10-11h30 : Débats avec les auteurs en story instagram à partir des questions des lecteurs

11h30-11h45 : Annonce en live du Lauréat de la catégorie

11h45-13h45 : JEU —> (en cours de conception) Rébus, quizz, bingos, chasse aux indices, défis, dessins…

13h45 – 14h : Interview d’un éditeur

14h-14h10 : Annonce des équipes finalistes

14h10-15h : Grande Finale // Quizz en live autour des romans de la sélection en mode Question pour un champion

15h-15h20 : Annonce de l’équipe gagnantes + annonce de la sélection 2021 (à confirmer)

Le Prix Farniente, C’est qui ?

L’aventure commence avec 3 femmes ! Catherine Jottrand, Brigitte Stevens et Jacqueline Loss sont issues du terreau associatif de la Ligue des familles. Aucune formation littéraire, mais une passion commune pour la lecture depuis toujours leur a donné l’envie il y a plus de 20 ans de transmettre cette passion, à leurs propres enfants d’abord, et par ricochet à tous les ados des générations suivantes. Le bénévolat fait partie de l’ADN du prix. Ce sacerdoce ainsi que leur absence de formation littéraire en ont fait des ovnis dans le paysage de la littérature jeunesse belge et leur ont valu un statut à part malgré le succès auprès des jeunes et la reconnaissance des professionnel.le.s.

 

9 comités de lecture

En 2001 ils étaient 12 : 10 adultes et 2 ados ! En 2020 ils sont 70 répartis en 9 comités de lecture, jeunes et adultes qui lisent sans relâche et se retrouvent à Bruxelles à Charleroi, dans des librairies et des bibliothèques pour peaufiner une sélection au plus proche des envies de jeunes.

1 équipe jeu

L’équipe jeu, c’est un noyau dur de maximum 6 personnes (les années faste) qui depuis une quinzaine d’année met son énergie et son imagination au service du JEU ! L’objectif au départ était de motiver des ados à se mobiliser toute une année scolaire autour de la littérature avec l’enjeu de participer à la grande finale un samedi de printemps pour la littérature !! Challenge réussi pour cette petite équipe composée en partie de Chantal Balzat et Renée Dupagne, enseignantes à la retraite qui après avoir suivi le Prix Farniente avec leurs élèves se sont dévouées pour son organisation !

Noémie, Audrey et Gaelle, la jeune garde du prix !

Noémie est bibliothécaire et a intégré l’équipe en 2014 lorsque le prix a été organisé à la Bibliothèque d’Ixelles. Depuis elle est un des couteaux suisse de l’équipe et un des maillons indispensable du passage de l’équipe fondatrice et la nouvelle équipe ! Elle connaît le prix comme sa poche ! Elle est de l’organisation, s’occupe des relations avec les auteurs et les éditeurs, gère les comités de lectures. Elle est épaulée par Audrey et Gaëlle, deux libraires très investies.

2 ASBL

En 2019, l’équipe fondatrice qui rêve de se reposer un peu demande à Safwan et Samira, de l’ASBL T4E (des organisateurs logisticiens de génie ayant une fibre littéraire non négligeables), et à Anaïs et Sophie de l’ASBL la Trompette de Clio (Le Cosmos Festival, Le projet Brindacier), de reprendre le flambeau de ce merveilleux prix ! Et ils ont dit oui.

Petite histoire du prix Farniente

● Août 2000 : Création du Prix Farniente à Farciennes dans le cadre de la Ligue des Familles.Catherine Jottrand, organisatrice de la Foire du livre de Farciennes (à l’heure où aucun autre salon jeunesse n’existait en Belgique), et Jacqueline Loss, présidente régionale de la Ligue des familles pour la région de Charleroi. Le prix s’intègre dans le projet de littérature de jeunesse de la Ligue et constitue une suite logique au prix Versele.

● Novembre 2000 : Proclamation du premier roman lauréat lors de la Foire du Livre de Farciennes : Le Passeur de Lois Lowry (Ecole des Loisirs). Nombre de votants pour cette première édition : 166 !

● Janvier 2001 : création du premier comité de sélection : 10 adultes et deux ados. On y lit tous les romans parus dans l’année, avec des réunions toutes les 6 semaines environ.

● Novembre 2001 : Proclamation du lauréat à la Foire du livre de Farciennes. Il s’agit alors de Oh, boy! de Marie-Aude Murail (Ecole des Loisirs). Nombre de votants : 360 ! La sélection sera dorénavant lancée dans le public en début d’année scolaire et le lauréat sera proclamé en mai. Suite à l’arrêt de la Foire de Farciennes, le Prix Farniente entame également une longue période de nomadisme, organisant sa fête annuelle pendant plusieurs années en différents endroits dans la région de Charleroi, mais aussi à Namur et Bruxelles.

● Avril 2003 : la fête est organisée à Gilly dans les salles du Temps Choisi. Le lauréat est Frère de Ted Van Lieshout (La joie de Lire). Un hamac devient la récompense traditionnelle symbolique et très “clin d’œil” pour le lauréat. Les autres auteurs présents reçoivent une basket en chocolat farcie d’œufs de Pâques.

● A partir de 2004 :
○ 12 romans (au lieu de 6) sont sélectionnés en deux catégories : “une basket” : +13 et “deux baskets” : +15.
○ Le nombre de votes recueillis augmente jusqu’à atteindre un pic de 3000, grâce à la mise en avant du Prix par Benoît Anciaux dans la revue Ado-lire, qui dure quelques années, puis les votes se stabilisent autour de 700 à 800 par an.
○ Chaque année, tous les auteur·ice·s européen·ne·s sont systématiquement invité·e·s à la fête en mai et participent à une journée de débats avec les jeunes lecteurs.
○ Un grand jeu inter-équipes est organisé. Un questionnaire de participation est distribué en octobre, avec une série de questions ludiques et créatives sur les romans, pour stimuler les ados moins mordus à prendre goût à la lecture. Une finale entre les meilleurs équipes est organisée en public lors de la fête de mai. Ce jeu rencontre un grand succès.

● En 2006 : Lancement du projet Éleonore. Des jeunes donnent leur voix aux romans sélectionnés dans le cadre du prix Farniente et réalisent des audio-livres pour les jeunes non et malvoyants. Ces audio-livres sont prêtés aux jeunes via les bibliothèques spéciales de la Ligue Braille et de l’asbl « La Lumière ».

● En 2014 : Lancement du partenariat avec la Foire du Livre de Bruxelles : le Prix Farniente participe activement à la programmation jeunesse de la Foire, gère les contacts avec les écoles et leur accueil à la Foire. Partenariat toujours en cours

● En 2015 : Le Prix Farniente quitte la structure de la Ligue des Familles et se constitue en ASBL indépendante. La fête se déroule cette année-là pendant la Foire du Livre, début mars, et le Farniente y célèbre en fanfare son 15ème anniversaire avec plusieurs invités représentatifs du monde de la littérature de jeunesse.

● En 2018 : Le Prix Farniente s’associe au Fonds Victor pour unir les forces vives et créer un prix commun de littérature ado. La sélection 13+ devient la “sélection Victor 13+” et la sélection 15+ est également rebaptisée “sélection évasion 15+”. Cette association va se maintenir durant deux années.

● En 2019 : Le Prix Farniente qui entre résolument dans son ère 2.0 et s’entoure de nouvelles équipe qui se proposent d’assurer la relève de l’équipe fondatrice qui l’a bien mérité !

● En 2020, les sélections sont rebaptisées dans une optique ludique et de surréalisme bien belge. Désormais bienvenue à la “sélection Dromadaire 13+” et à la “sélection Chameau 15+”. Pour la première fois, la fête aura lieu de manière virtuelle pour répondre aux impératifs de confinement dû au COVID 19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.