October Faction : demons’ sweet home

Arrivé sur Netflix, il y a quelques semaines (le 23 janvier dernier), la série October Faction est l’adaptation des comics du même nom signés par Steve Niles et Damien Worm. Les éditions Delcourt avait pris un peu d’avance sur le service de vidéo à la demande, en faisant paraître dès novembre cette étrange histoire présentant une sorte de famille Adams plus décérébrée encore et surtout plus dark.

© Worm/Niles chez IDW

En ces temps de pandémie et de confinement, l’envie sera grande de se procurer de bonnes lectures. Épanchez la seulement ! Mais privilégiez les commandes en ligne auprès de vos libraires habituels plutôt que d’un célèbre géant du web. Vous pouvez vous rendre sur ce site, par exemple => www.lalibrairie.com.

Résumé de l’éditeur: Fredrick Allan et sa famille sont des chasseurs de monstres à la retraite. Une famille un peu spéciale cependant, puisqu’elle comprend un tueur de fantômes; une sorcière et un mage. Mais parfois… C’est la folie qui sert de ciment à toute une famille, aussi dysfonctionnelle soit-elle…

Dans toutes les familles, il y a des petits secrets qu’il ne vaut mieux pas exposer au soleil. Dans la famille Allan, c’est à la Lune (qui plonge la quasi-intégralité de cet album dans la nuit), que ces vérités inavouées vont exploser pour mieux dynamiter l’entente toute relative qui régissait cette famille dysfonctionnelle. Les Allan sont chasseurs de monstres tout en étant eux-mêmes des monstres très vite animés par l’esprit de revanche et de baston. La mort n’est pas un frein, les règles qui animent cette étrange famille ne sont pas les mêmes que pour les vivants normaux.

Quel graphisme les amis. Si Steve Niles peine à convaincre totalement avec cette entrée en matière un peu foutraque (à l’image de ses héros, finalement), on en ressort totalement conquis par les images de Damien Worm. Les quelques pages encrées que l’éditeur nous sert en bonus aident un peu plus à cerner l’ampleur du travail de couleurs mis à profit pour rendre cette oeuvre percutante et ne ressemblant, graphiquement à rien d’autre. Le dessinateur aurait pu être embêté par la multiplication des scènes nocturnes et ombragées, il n’en est rien. Il en tire profit pour donner de la profondeur et du caractère à ses personnages. Pour certains, tout ça va mal finir !

Série : October Faction

Tome : 1

Scénario  : Steve Niles

Dessin et couleurs : Damien Worm

Genre: Fantastique

Éditeur: Delcourt

Nbre de pages: 64

Prix: 15,95€

Date de sortie: le 13/11/2019

Extraits : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.