Le livre le plus nul de la bibliothèque… ne porte pas bien son nom !

Le livre le plus nul de la bibliothèque n’est pas celui qu’on croit. En effet, sous un titre aussi réducteur, plusieurs nouvelles s’offrent au lecteur. Certaines très courtes, d’autres plus longues. Mais toutes empruntes d’un léger humour à la Belge, quitte à flirter parfois avec le surréalisme. Des nouvelles du quotidien, qui pourtant transmettent toutes une petite « morale ». Le livre le plus nul de la bibliothèque est finalement comme un recueil de fables. Pourquoi ne pas le déposer au pied du sapin et en profiter pour susciter des discussions transgénérationnelles après la lecture de quelques pages?

Si un jour on m’avait dit que j’allais lire Le livre le plus nul de la bibliothèque, je n’y aurais pas cru et j’aurais tout de suite demandé : « Il y a combien de pages, Madame?  » Puis j’aurais demandé de quoi ça parlait. Elle aurait été bien embêtée, la prof, parce que dans ce livre, justement, il n’y a pas une histoire, mais plusieurs. Et qu’elles ne sont pas toujours faciles à résumer. Heureusement, la plupart sont très courtes. Et certaines sont moins nulles que les autres, ou le contraire. A vous de juger !

Adolescent, Cool, Rest, Boring, Boredom, Nice

Ce sont des histoires d’ados pour ados mais surtout le prétexte pour parler de la vie. Celle qui s’écoule au quotidien sans faire de vague, sans s’inscrire dans une grande histoire mais qui pourtant parle de votre histoire.

Il va pourtant falloir que j’en dise plus. Alors, je vais juste vous faire le pitch de ma nouvelle préférée : la vieille, la chambre et la photo. Parce qu’elle dit tout de la nature humaine en 8 pages. Une vieille dame dans un home pour personnes âgées se lie d’amitié avec l’homme de ménage, Oscar. Il vient d’ailleurs, de l’autre côté de la Méditerranée, là où le soleil brille plus qu’à Bruxelles, là où le ciel est plus souvent bleu qu’à Charleroi. Et puis, sur le meuble, une photo. Le fils décédé de la vielle dame et l’oncle de l’homme de ménage devant une école, au bled. Alors, régulièrement, elle donne une enveloppe avec quelques billets à cet homme qui lui rend visite. Parce que son oncle continue de s’investir dans le projet que son fils avait créé, parce qu’il y a des écoles à réparer, parce les enfants attendent. Mais les apparences ne sont souvent qu’une façade.

Photo, Photographer, Old, Photos, Memory, Nostalgia

Vous voulez savoir?

Allez, je raconte jusqu’au bout. Si vous ne voulez pas être spoilé, passez au paragraphe suivant.

Oscar n’est pas vraiment le neveu de l’homme sur la photo. Mais il a trois enfants à nourrir. Et si l’argent dans les enveloppes n’aide pas réellement les enfants du bled, il aide ses enfants ici et il permet de payer les factures… Et puis l’autre homme sur la photo, ce n’est pas vraiment le fils de la vieille dame. C’est juste une photo trouvée dans un livre à la bibliothèque… Mais la vérité est tellement plus triste qu’embellir sa vie par un petit mensonge en faisant du bien par dessus-le marché, n’est-ce pas l’essentiel?

Photo, Album, Photographer, Old, Photos, Memory

Ça vous a plu? Alors le livre vous plaira. De petites et moyennes nouvelles ayant pour objectif de faire passer une réflexion de vie avec métaphore, humour et surréalisme. Bref un auteur et une écriture bien de chez nous !

Auteur : Nicolas Ancion

Titre : Le livre le plus nul de la bibliothèque

Editions : Mijade (Zone J)

Sorti le : 3 octobre 2019

Nbre de pages : 217 pages

Prix : 7,50 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.