Castan : Frères de la côte et de la cause divertissante et scotchante

Traversons les océans pour aller voir ce qu’il se passe du côté de la Réunion. DBDO (Des bulles dans l’océan), nous vous en avons déjà parlé dans différents styles et format, signe que l’éditeur a de la suite dans les idées, l’amour du travail bien fait et veille à la qualité des projets qu’il propose. Sa limousine ? Sans conteste Castan, série d’aventure quasi en cinémascope (mais avec tous les avantages et la furie BD) créées par les Morellon Bros (comme au cinéma, on vous a dit), Raphaël et Alexandre de leurs prénoms. Redoutables.

© Morellon Bros/Sintès/Makma chez Des Bulles dans l’océan

Résumé de l’éditeur : XVIIe siècle, baie du Bengale. Deux jeunes marins se retrouvent, malgré eux, enrôlés dans l’armée du roi du Macchawari. Embrassant sa cause, ils forgeront aux cotés de leurs compagnons d’armes, la renommée d’un empire.

© Morellon Bros/Sintès/Makma chez Des Bulles dans l’océan

C’était au temps où la suprématie se marquait ne fut-ce que par une vision de la détermination : des milliers de soldats en bataillons carrés, prêts à prendre les ordres, au pied d’un palais comme on n’en fait plus. C’est l’image qui ouvre cet album, au soleil levant de la guerre. Face à la nuit de la mer, dans laquelle commence l’histoire de Castan, un garçon pas comme les autres, bien téméraire pour son âge. Si jeune et déjà balancer par les flots et les desseins qu’ils vous réservent.

© Morellon Bros/Sintès/Makma chez Des Bulles dans l’océan

Ainsi, en quelques minutes, le sort de Castan a basculé du mauvais côté. Fils bien loti du capitaine du fier L’armoricain, à la suite d’un abordage de pirates sanguinaires, Castan va perdre son père, faire la forte tête et être fait prisonnier puis esclave, brinquebalé au fil de l’eau, affamé mais nourri d’esprit de vengeance. Jusqu’au jour, où sorti des sombres cales, il a vu le soleil pour être vendu au plus offrant. Avenir scellé ? Vous pourriez le penser mais ce serait mal cerné ce gaillard qui se croit invincible au point de se confronter à un musclor. Du bagout et de la hargne. Et dans la ville portuaire où Castan et ses amis d’infortune sont tombés, ça va faire la différence, il y a moyen de faire une machine de guerre de ce bougre qui rêve pourtant d’ailleurs.

© Morellon Bros/Sintès/Makma chez Des Bulles dans l’océan
© Morellon Bros/Sintès/Makma chez Des Bulles dans l’océan

Machines de guerre, les frères Morellon en sont. Pour ce premier album, sorti il y a quelques années mais que nous découvrons aujourd’hui, ils joignent l’art, le lard et la manière dans un ensemble qui tient en haleine et ne connaît aucun temps mort. À l’heure où la Formule 1 n’existait pas, les deux auteurs livrent un spectacle vévéprime, donnent du corps et de l’esprit à cette ascension d’un guerrier incroyable. Sur la planche, Alexandre Morellon se sert de tout ce qu’il peut, trouve la profondeur, l' »incisivité » et, avec Makma et Marc Sintes, trouve des couleurs radieuses, qui renforcent les atmosphères qui baignent cet album. Qui poutre mais ne sacrifie pas tout à l’action. Les armes et les combats sont bien là, puissants, bestiaux, mais il n’y a pas qu’eux qui travaillent la psychologie des personnages. Une armure à l’extérieur ne suffit pas, il en faut à l’intérieur, de la jugeote, pour faire les grands guerriers. Les deux tomes suivants sont d’ores et déjà disponibles.

© Morellon Bros/Sintès/Makma chez Des Bulles dans l’océan

Série : Castan

Tome : 1 – Pour l’honneur du Macchawari

Scénario : Raphaël Morellon

Dessin : Alexandre Morellon

Couleurs : Alexandre Morellon, Éric Sintès (Makma)

Genre : Aventure, Guerre

Éditeur : Des bulles dans l’océan

Collection : Imaziner Austral

Nbre de pages : 48

Prix : 15,90€

Date de sortie : le 26/01/2013

Extraits : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.