Quand le blues s’en vient au W:hall, entre The Willie and the bandits et Fred and The Healers, on sait quand ça commence, pas quand ça s’arrête

Jeudi passé, la salle Fabry du W:Hall de Woluwé St Pierre s’est transformé en véritable boîte de Blues lors d’une soirée inscrite dans le cycle consacré à toute la musique qu’on aime. Par les portes et les fenêtres, entrait un son qu’on n’a pas toujours l’habitude d’entendre dans cette salle. Ma foi, le pari était réussi.

Une ambiance feutrée, quelques tables et chaises, un bar: de quoi accueillir les passionnés de cette musique présente dans de nombreux styles mais toujours intemporelles. Il faut savoir que les plus anciennes formes de blues proviennent du Sud des États-Unis, à la fin du XIXe siècle et au début du xxe siècle.

daniel-1-2

Cette musique inspire encore toujours des millions de musiciens à travers le monde et, le jeudi 24 octobre, nous avions la chance d accueillir et d’applaudir Wille and the Bandits et Fred and the Healers .

La musique de groupe anglais Wille and the Bandits est un mélange de folk, de rock et de blues profond. Ils sont connus des spécialistes et de ceux qui ont eu l’occasion de les voir en première partie, notamment, de STATUS QUO et de DEEP PURPLE. Ils dégagent une formidable énergie et dans tous les styles, y compris du Santana, c’est splendide. Voici quelques photos de leur prestation endiablée :

Wille and the Bandits-20Wille and the Bandits-31Wille and the Bandits-32Wille and the Bandits-23Wille and the Bandits-17Wille and the Bandits-13Wille and the Bandits-35Wille and the Bandits-4Wille and the Bandits-8Wille and the Bandits-33Wille and the Bandits-11Wille and the Bandits-9Wille and the Bandits-38

En deuxième partie de soirée, le public a eu droit à l’inévitable Fred and the Healers, une pointure dans le blues belge, un performer. Bref, que du bon, et c’était chaud, l’ambiance au max pour un public de fans venus en prendre une bonne dose. Nous avons été gâté. En blues, on sait quand commence le morceau mais pour la fin c’est quand on veut. Et surtout quand l’artiste le souhaite. Ça peut durer !

Fred and the healers-4.jpg

Petit rappel : Fred Lani a commencé sa carrière dans les années 1990 en créant le groupe de blues Fred and the Healers. Le groupe s’est rapidement rendu populaire par des passages radios sur les stations de radio Classic 21 et Pure FM, notamment lors des programmes animés par Marc Ysaye, un connaisseur. Les influences majeures de Fred Lani sont essentiellement à trouver du côté des ‘guitar heroes’ tels Jimi Hendrix, Steve Ray Vaughan, Johnny Winter, Rory Gallagher, etc.

Pour les chiffres : Fred Lani s’est produit 33 fois sur la scène du Spirit of 66 à Verviers et a un temps détenu les records du concert le plus long de l’endroit .

Pour l’ anecdote, le dernier morceau jouer à W:HALL à duré 15 minutes c’est vous dire .

Quelques photos de ce merveilleux moment  :

Fred and the healers-3Fred and the healers-2Fred and the healers-7Fred and the healers-10Fred and the healers-15Fred and the healers-17Fred and the healers-18Fred and the healers-21Fred and the healers-20Fred and the healers-23Fred and the healers-26Fred and the healers-5Fred and the healers-9Fred and the healers-31Fred and the healers-32Fred and the healers-33Fred and the healers-14Fred and the healers-16Fred_blues-1Fred and the healers-29

Le W:hall de Woluwé se lance dans un  « Cycle Blues on the dance floor »  et on ne peut que se régaler à l’avance du programme des quelques dates à venir. En tout cas, un tout grand bravo à l’équipe pour la programmation sans faille. C’était magique et le public en redemande. Pour ma part je ne manquerai pas de vous revenir avec de nouvelles photos lors d’un prochain reportage.

Retrouver toutes les photos de cette événement sur ma page photo : Axel Tihon PhtaPhoto

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.