Les déviances des nouvelles technologies face au Survival Game! Le match est lancé.

Et si être sur les réseaux sociaux permettaient à certains de dévoiler nos plus bas instincts ou nos plus vils secrets ? Suivez-nous dans une descente aux enfers via un assassinat social.

Résumé: Un jour, une application inconnue nommée « Sacrificial Vote » apparaît sur le smartphone de la lycéenne Minato Imabari. Tous les participants à ce vote s’avèrent être ces camarades de classe. Le but? Désigner une victime pour « l’assassiner socialement ». Une simple impulsion pousse Minato à voter contre son amie, sans savoir que cette première élection aura des conséquences irréversibles sur l’ambiance et la vie en classe…

Après avoir reçu sur leur téléphone une nouvelle application, tous les élèves de la classe C du lycée privé Yanagisawa sont appelés à voter contre quelqu’un pour qu’il soit assassiné socialement. C’est ainsi que Minato vote contre ses amis et que les drames surviennent. Un jeu mortel voit ainsi le jour et chacun essaie de garder ses secrets. Mais avec leur vie privé étalée au grand jour, certains ne font pas que mourir socialement…

Dans ce manga, le lecteur retrouve un duo: Edogawa Edogawa au dessin et Ryuya Kasai au scénario. Edogawa a déjà travaillé avec Ryuya Kasai sur Ikenie Touhyou en 2015, et sur Desupena, Death Penalty avec Oshikawa Untaro en 2013.

L’aspect graphique est plutôt réussi. Le trait est constant, la trame est bien utilisée, les décors sont bien détaillés et variés. Les gros plans sont souvent utilisés et pondèrent intelligemment d’émotions « spontanées » le manga. Il est vrai que sans ça, il n’y aurait pas beaucoup d’empathie pour des personnages aux caractères beaucoup trop stéréotypés. Mais on peut dire sans détour, même si c’est très scolaire, que le dessin est réussi.

Encore un Survival Game, me direz-vous ? Hé bien oui. J’admets que le manga peut se prêter à tous les styles mais celui-ci a beaucoup de mal a se renouveler. Il y a énormément de titres (Death’s Choice, King’s Game ou encore Dead Tube…) et beaucoup s’attaquent aux réseaux sociaux et/aux nouvelles technologies. Mais où le bat blesse c’est que, partant parfois d’idées intéressantes, on retombe vite dans les travers inhérents à ce genre. Ici on n’y coupe pas non plus. Les personnages sont caricaturaux à souhait entre la bonne copine et le beau gosse, …Il n’y a pas de personnage intéressant pour relever l’intrigue. L’intrigue, parlons-en, outre le fait que tout démarre (encore) d’une application téléphonique, on se doute assez facilement de qui va devenir la prochaine victime. Il n’y a pas beaucoup de surprises.

Il est clair qu’avec les technologies actuelles, notre vie est super-exposée. Que ce soit les photos de la communion de la « petite » ou une sextape, tout peut se retrouver sur les réseaux. Soit par inadvertance, soit par choix ou, encore, par pure méchanceté. Mais dans ce seinen, tout tourne autour du « sexe ». Les sanctions ou punitions ne tentent qu’à dévoiler des vidéos à caractère sexuel qui va de la sextape (passable) au viol ou à l’inceste. Je trouve cela très dérangeant, voire malsain. A croire que notre scénariste n’était pas au courant qu’il existe d’autres types de harcèlements (psychique, racket ou encore l’homophobie et le racisme). Il aurait pu en profiter pour les dénoncer. Il y a malheureusement assez d’exemples dans la vie réelle.

Le titre va peut-être évolué dans les prochains tomes. Et permettra de mettre en évidence bien mieux les déviances actuelles des réseaux sociaux. Cela permettra de mieux comprendre leurs dangers. Mais aussi de dénoncer toutes les sortes d’harcèlement que nos enfants peuvent subire. J’espère aussi que le « Survival Game » va enfin pourvoir évoluer pour enfin retrouver ces lettres de noblesse. Les Editions Delcourt Tonkam ont une nouvelle fois réalisé un super travail sur la mise en page de la jaquette ainsi que sur la qualité d’impression.

Titre: Sacrificial Vote

Tome: 1

Scénario: Ryuya Kasai

Dessin: Edogawa Edogawa

Traduction: Fabien Nabhan

Genre: Seinen/Survival Game

Éditeur: Delcourt Tonkam

Nbre de pages: 192

Prix: 7,99€

Date de sortie: 03 juillet 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.