Ronquières Festival: comment ne pas s’incliner devant un tel mélange des genres et des publics ?

Chaque année, le festival de Ronquières fait plus fort et s’installe comme un des événements incontournables de l’été, au milieu des structures du plan incliné. Pour 2019, rendez-vous est donné les 3 et 4 aout 2019. Après sept éditions cumulant un total de plus de 200 000 festivaliers. Ce festival entend toujours autant faire la part belle à la diversité des styles musicaux, histoire que tout le monde s’y retrouve, toutes générations confondues, dans la découverte et le partage. Petit point sur les artistes présents.

Typh Barrow continue sa tournée à travers les festivals et Ronquières ne sera pas en reste. Elle  y présentera son album RAW et déjà quelques nouvelles chansons qui annoncent son prochain Vinyle pour le début de l’année prochaine. On y reviendra.

Zazie est aussi en tournée d’été et profite bien des festivals belges. Après les Francos, elle poussera les chansons de son dixième album Essentiel.

Lomepal, pote à Roméo Elvis et teasé dans 1000° C, viendra en solo avec son nouvel album Jeannine. Cette fois, il a collaboré avec Jeanjass, Orelsan ou encore… Katerine.

Eddy De Pretto a livré un superbe album avec Cure. Ce jeune homme rappe des influences diverses, tant Kany West que Claude Nougaro. Et ça, c’est superbement intéressant.

Hooverphonic, toujours aussi classe, présentera son nouvel album Looking for the stars et sa nouvelle chanteuse, Luka Cruysberghs, lauréate de The Voice van Vlaanderen 2017. Encore une autre chanteuse ! Le duo initial aime les changements et on y adhère. À chaque renouvellement, c’est une dynamique neuve qui est trouvée. Et c’est encore une fois très réussi. Des chansons incontournables et intemporelles à ne pas rater, on sera dans les étoiles, les émotions sont garanties.

Mustii est déjà venu à Ronquières. Il prendra possession de la scène avec son album 21st Century Boy. Acteur, chanteur, metteur en scène, cet artiste complet s’inspire de différents styles musicaux et scéniques allant de la pop à l’électro en passant par le glam: on est à chaque fois surpris et emballé par sa prestation .

Clara Luciani et sa frange seventies bien à la mode seront également sur scène. La chanteuse pop française présentera son album  Sainte-Victoire, sorti il y a déjà un petit bout de temps. Une voix grave, des textes intimistes et féministe, décidément voilà un créneau musical qui plait à la planète musicale aujourd’hui. Signe des temps qui courent et engagés. Pourvu que les textes soit mis en application au-delà de la radio et de la mélodie.

Coeur de Pirate, a déjà 10 ans de carrière et, sur les ondes, on entend toujours, qu’on soit petit ou grand, sa belle chanson Comme des enfants . Elle la livrera sûrement au public de Ronquières avec des extraits de son dernier album, En cas de tempête. Un pur moment de douceur, tellement mignon et empreint de la vie.

Kid Noise, Dj electropop et désormé auteur d’une BD sur son personnage, ne dévoile jamais son visage et se cache sous les traits de son alter ego, un singe que tout le monde connait et qui est, à lui seul, une signature. L’album The Man With A Monkey Face a déjà fait danser les dancefloor et devrai faire éclore le parterre de Ronquières, jusqu’au bout de la nuit.

Claire Laffut a elle aussi plusieurs casquettes. Elle chante mais est aussi mannequin et s’est fait connaitre par des tatouages éphémères. En couverture de ELLE Belgique en 2015, elle a accédé à la scène musicale avec deux morceaux, Vérité et Mojo, avant un EP « MOJO » qui lance un peu plus sa carrière singulière. Son champ de prédilection ? Comme elle le dit, des « Artworks of a Belgian girl living in Paris ».

Daddy K, oui oui, on en est fou. Le Daddy Made in Belgium chauffera les platines. Cet infatigable du mix est fort de son dernier triple album, THE MIX, et risque de faire sa loi. Celle de la dance !

Bigflo et Oli ont déjà trois albums à leur actif, dont le dernier, La vie de rêve, et des disques d’or. Rappeurs sincères, ces deux-là ne cherchent pas à donner des leçons mais s’amusent des jeux de mots, des figures de style. Ils rappent en racontant des histoires. Faites attention, vous pourriez bien vous retrouver dans une des situations qu’illustrent leurs chansons.

Impossible de tous les citer ici, il y a encore pas mal d’artistes à écouter. L’affiche est géniale, vous trouverez le LINE-UP et toutes les infos sur le site du festival.

On se voit là-bas ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.