I gotta feeling que Les Ardentes vont encore marquer les esprits cette année : la preuve avec onze immanquables

Ça y est, l’été est à nos portes et, avec lui, un florilège de festivals. Cette année encore, juillet démarrera en trombe à Liège avec les Ardentes. De Booba aux Black Eyed Peas en passant par Lomepal, Nekfeu et l’incontournable Aya Nakamura, petit tour d’horizon des immanquables du festival !

Sans titre (5)

 

Jeudi 4 juillet

Yseult et sa pop d’un genre nouveau

Si la Nouvelle Star est un télé-crochet qui ne vous est pas inconnu, alors vous connaissez sans doute le visage et la voix de cette jeune chanteuse talentueuse. Son style lui est propre, elle l’a créé de toute pièce et l’a appelé Y-Trap. Sa voix est puissante, ses mélodies sont planantes et envoûtantes, ses textes sont mélancoliques et émouvants. Yseult a su donner naissance à un univers hybride et urbain fascinant qu’il fera bon (re)découvrir.

Aya Nakamura, le phénomène

Doit on encore la présenter ? Qu’on l’aime ou qu’on la déteste, il faut bien reconnaître que cette jeune chanteuse d’Aulnay-Sous-Bois est un véritable phénomène. Son titre, Djadja, a fait frétiller les tympans de millions d’européens et même battu une certaine Edith en se hissant en haut des charts hollandais. Nul doute que fans et curieux seront au rendez-vous pour se déhancher avec elle.

Nekfeu pour un retour fracassant

Voilà encore un artiste que l’on ne présentera tant c’est un habitué des Ardentes. Présent avec les 1.9.9.5., le S-Crew puis sous son propre nom, Nekfeu a déjà mobilisé les foules liégeoises. Il vient tout juste de présenter son nouvel album et c’est au cœur de la cité ardente qu’il fera son retour sur la scène belge. Sur disque, le rappeur s’affirme sans œillères, loin des stéréotypes, sur scène, c’est toujours le feu !

Vendredi 5 juillet

POLO & PAN, une caravelle de couleurs

Ils seront là, Polocorp et Peter Pan, a.k.a POLO & PAN, souverains d’une pop colorée, savoureuse qui respire bon la chaleur et l’été. Bienvenue à bord du fabuleux navire de ces deux camarades de platine, le voyage sera exotique, mais surtout joyeux ! Alors n’hésitez plus, embarquez !

Gringe, l’affranchi d’Orelsan

Si le gaillard, aussi acteur dans pas mal de (bons) films récents, n’en est qu’à son premier album, il n’en est pas à son premier coup d’essai puisqu’il officie comme binôme de longue date d’un certain Orelsan dans Casseurs Flowters. Avec son rap autobiographique, tantôt torturé, tantôt émouvant, il nous offre un spleen auquel il est difficile de résister.

Black Eyed Peas, en trio et sans hologramme

Après un long silence, le groupe multi-récompensé aux Grammy Awards est enfin de retour, en trio et aux sources d’un hip hop engagé et old school. Entre morceaux incontournables et nouveautés Will.i.am, Taboo et Apl.de.ap, s’apprêtent à embraser les fans pour une soirée explosive. Une chose est certaine, il ne faudra pas les manquer !

Roméo Elvis, le fils de son père ou le frère de sa sœur

2019 est l’année des Van Laeken, c’est un fait ! Après un retour fracassant et chocolaté, Roméo Elvis est dans toutes les oreilles et sur toutes les scènes. Il avait retourné la scène Wallifornia Beach en 2017, il est tête d’affiche cette année et nul doute qu’il offrira un énième show mémorable.

Samedi 6 juillet

Chilla, rap et féminisme

Engagée, déterminée, épatante, voilà quelques uns des qualificatifs qui pourraient coller à cette jeune femme, mi-rappeuse, mi-chanteuse. Chilla c’est une artiste en colère qui dénonce et fait réfléchir sur le sexisme, les stéréotypes de genre ou encore l’inégalité homme-femme, rien que ça !

Petit Biscuit, madeleine de Proust de l’électro

L’ado prodige de l’électro est de retour ! Après avoir foulé les scènes et clubs du monde entier, il débarque aux Ardentes avec un live atmosphérique, qui, pour sûr, fera planer les festivaliers.

Dimanche 7 juillet

Lomepal, rap & skate

Il était là en 2013, en 2017 et le voilà de retour pour notre plus grand plaisir. Son dernier opus, nommé Jeannine en honneur de sa grand-mère, a ravi bien des oreilles par ses 17 titres. Une perle d’album où l’on a vu Philippe Katerine, Orelsan ou même Jeanjass se succéder dans les featurings. L’homme pâle nous a donné rendez-vous, il faudra être là sous les 1000 degrés !

Loud, ardent ambassadeur du Québec

Il traversera l’Atlantique ce 5 juillet, j’ai nommé Simon Trudeau a.k.a. Loud. Ilnous vient tout droit de Montréal et est l’un des plus talentueux rappeurs de la francophonie américaine. Spoiler : il ne faudra pas le rater !

Les-ardentes-2019

Voilà pour ce tour d’horizon ! Rendez-vous aux Ardentes les 4, 5, 6 et 7 juillet prochains !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.