Un songe d’hiver, où le souffle d’une vie de flocon de neige

Une fois n’est pas coutume, c’est d’un conte philosophique pour petits et grands, mais surtout pour âmes d’enfants, dont je vais vous parler. Un conte poétique aussi et de jolies illustrations naïves qui poussent à l’imaginaire, au détachement.

« En chemin, il croisait d’autres flocons, certains étaient déjà âgés de quelques minutes, d’autres naissaient après lui…le temps allait si vite parfois. »

Ecrit avec beaucoup de simplicité et de bienveillance, ce conte a quelque chose du célèbre Petit Prince. Dans cette candeur des dialogues qui est d’une efficacité redoutable… Il témoigne de ce qui est important, de l’instant présent.

Ce conte me fait immanquablement penser à une locution latine de Horace très connue  : Carpe Diem – Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain… Afin de l’inscrire en lettres majuscules dans l’esprit des petits et des grands, cette histoire de flocons et idéalement présentée.

Créé avec beaucoup d’émotions par Anne Hérion et accompagné des illustrations d’Hélène Wolfcarius, ce conte sera le prétexte au rassemblement des générations, aux échanges et invite au questionnement.

Auteure : Anne Hérion

Titre : Un songe d’hiver

Paru le 7 mai 2019

Edilivre

34 pages

Prix : 10€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.