Tournée générale, open bar, triple cul-sec avec Fabcaro, au café du monde qui tourne pas rond !

Irrésistible, Fabcaro livre avec Open Bar, dans la bien-nommée collection Pataquès, une somme de séquences BD (le plus souvent six cases identiques ou presque, c’est à la fois du comique de répétition et de l’hilarité d’immobilisme) maniant avec virtuosité et bonheur des regards sur des situations banales qui n’en sont pas.

Résumé de l’éditeur : Que fait un bébé éléphant dans la salade ? Quels sont les ingrédients pour s’assurer un horrible voyage en TGV ? L’Inde ou le Yémen, quel pays visiter pour pouvoir mieux frimer ? On découvre sous un angle inédit, à la sauce Fabcaro, la rentrée littéraire, la rentrée sociale, l’alimentation bio, la radicalisation, tout ce qui fait notre quotidien, qui deviendra bien plus supportable et léger après la lecture du livre.

© Fabcaro chez Delcourt

Dans ce nouvel album (dont les planches ont majoritairement été publiée dans Les Inrocks), Fabcaro brasse la sagesse dans le surréalisme, le nihilisme, l’aphorisme et le scepticisme par rapport à une humanité qui fout le camp, comme le bon sens. Fabcaro lui ne le perd pas, ni le Nord, pour croiser les situations, parodier les lieux communs et oser des thèmes burnés. Cocasses et salvateurs. Comme on pourrait le faire au café des sports entre piliers de comptoirs ayant forcément quelque chose à dire (pas forcément intelligent) sur tout et rien, comme des éléphants dans une assiette de porcelaine.

© Fabcaro chez Delcourt

Du direct live façon BFM à ce qui nous attend au coin de la rue en passant par la mété-hot et les repas dans lesquels il faut passer inaperçu, adapter ses goûts et polisser son vocabulaire (ou pas). Sans parler d’une industrie du disque prête à tout, au point de faire chanter, comme des joints de culasse, les garagistes.

© Fabcaro chez Delcourt

Fabcaro met une nouvelle fois tout le monde d’accord. On n’y voit que du feu, de dieu, de ce dieu de l’humour pas si bête mais féroce. Garçon, remettez-nous un peu de cette saoulerie caustique dans laquelle, mine de rien, on n’en sort pas miné. Mais bien éveillé !

© Fabcaro chez Delcourt

Et tant qu’à l’être, on ne peut s’empêcher d’attendre, impatiemment, dans la même collection, le premier album, Encyclopédie non exhaustive des savoirs approximatifs, de notre ami La Mine qui fait un malheur sur les réseaux sociaux, dans un autre style mais avec d’autres pensées qui font tout autant mouche. Ça sort le 12 juin. Extraits :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Série : Open Bar

1re tournée

Scénario, dessin et couleurs : Fabcaro

Genre : Humour, Pensée

Éditeur : Delcourt

Collection : Pataquès

Nbre de pages : 54

Prix : 12,50€

Date de sortie : le 24/04/2019

Extraits : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.