Ils ne sont pas blancs, ils ne sont pas en retard, en retard, les Passiflore arrivent toujours à point et en beauté !

Le lapin, c’est l’un des symboles de Pâques. Qu’à(rotte) cela ne tienne, pourquoi ne pas commencer ce long weekend plein de promesses de rire et d’amusement en compagnie de la plus célèbre famille de lapins de la littérature jeunesse : la famille Passiflore (les Bellflower bunnies en english).

À lire aussi | La Famille Passiflore en musique et au potager!

© Béatrice Marthouret / Loïc Jouannigot chez Daniel Maghen

Et ces cousins de Coco ou du célèbre Pierre, les petits lagomorphes se taillent la part du lion, soigné aux petits oignons et carottes, au sein des prestigieuses éditions Daniel Maghen qui en a fait le fer de lance de sa toute nouvelle collection jeunesse (sous la houlette d’ Olivier Souillé).

© Geneviève Huriet / Loïc Jouannigot chez Daniel Maghen

Et si l’espérance de vie d’un lapin est de maximum deux ans, cela fait bientôt 35 ans que la belle histoire dure, que le charme est intact. C’est ainsi qu’ À bâbord les Passiflore propose une nouvelle histoire illustrée et éponyme, en compagnie de Béatrice Marthouret, et deux anciennes, Le premier bal d’Agaric Passiflore et La famille Passiflore déménage, avec Geneviève Huriet, écrivaine historique de la série.

© Béatrice Marthouret / Loïc Jouannigot chez Daniel Maghen

Mais à la barre, c’est bien le capitaine Loïc Jouannigot que le lecteur retrouve comme au premier jour. Monstre sacré de cette littérature à petits bonds dans la vie et à grands bonheurs dans l’aventure, est toujours aussi doué pour faire l’éloge de la simplicité et du naturel tout en fourmillant de détails, de souvenirs, d’un imaginaire vivifiant.

© Béatrice Marthouret / Loïc Jouannigot chez Daniel Maghen

Aux côtés d’un blaireau grognon, au chevet d’un bateau qui rêve de mer (ou de mare), d’une pie ou d’un pigeon, dans les grands chamboulements de la vie, les Passiflore sont là, brillants d’humanité et de sagesse. Même si les bêtises ne sont jamais en reste.

© Geneviève Huriet / Loïc Jouannigot chez Daniel Maghen

Dans les illustrations, sublimes, à l’aquarelle de Loïc Jouannigot, on peut se perdre des heures et retrouver les merveilles, les trésors de l’enfance.

© Geneviève Huriet / Loïc Jouannigot chez Daniel Maghen

Série : La famille Passiflore

Titre : À bâbord les Passiflore

Scénario  : Geneviève Huriet et Béatrice Marthouret

Dessin et couleurs : Loïc Jouannigot

Genre: Animalier, Jeunesse

Éditeur: Daniel Maghen

Nbre de pages: 80

Prix: 19€

Date de sortie: le 11/04/2019

Extraits : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.