Gideon Falls, terreurs nocturnes poignantes et poignardantes

Ténor des comics aux facettes diversifiées et bien affirmées, Jeff Lemire retrouve Andrea Sorrentino (ils avaient commis le troisième volume de Old Man Logan) pour une sombre histoire mystérieuse et flippante. Dans ce premier volume de Gideon Falls, vous pénétrez dans un petit village (quoique…) qui n’avait rien demandé à personne mais qui subit depuis des décennies des drôles de phénomènes et disparition. Il y a une grange noire… qui n’existe pas.

© Lemire/Sorrentino/Stewart chez Urban Comics

Résumé de l’éditeur : Persuadé que les déchets des citadins renferment les clés d’une conspiration d’envergure, il accumule, classe et livre ses conclusions hallucinées au sujet d’une grange noire au docteur Xu, la psychiatre qui le suit depuis sa sortie de l’hôpital. Ailleurs, dans la petite bourgade de Gideon Falls, le père Fred prend contact avec la nouvelle communauté dont il a désormais la charge après la disparition subite du précédent prêtre. Au cours de sa première nuit sur place, une sinistre grange noire vient ponctuer une série d’événements pour le moins dérangeants…

© Lemire/Sorrentino/Stewart chez Image Comics

Un reliquat agricole que seuls quelques-uns peuvent voir dans leurs pires cauchemars ou comme une hallucination diabolique. Le Père Fred, parachuté là après un passé peu catholique, plus chaotique, et l’orphelin perturbé Norton Sinclair, dans une ville où pullulent les immondices, font partie de cette classe.

© Lemire/Sorrentino/Stewart chez Urban Comics

Eux, ils sont plutôt intrigués, ils veulent percer le mystère de cette grange fantastiquement gore mais il y en a d’autres… qui ont pris les armes pour elle, qui ont tué et perdu la tête. Et il semble que la grange et ses sbires soient en pleine crise de violence.

© Lemire/Sorrentino/Stewart chez Urban Comics

Outch! Avec une poignée de personnages (un homme de dieu, un fou, un parano, une femme-flic et… La grange) à fort caractère que le fil rougeoyant (les couleurs de Dave Stevens sont au diapason de l’horreur) va réunir, le trio tend son piège au lecteur.

© Lemire/Sorrentino/Stewart chez Image Comics

Avec une première intrigue, l’identité réelle de Norton, assez facile à démêler mais qui se retrouve être une pierre soulevée sur des milliers de fourmis. Et autant d’autres énigmes à éclairer… Ou à noircir d’étrangeté.

© Lemire/Sorrentino/Stewart chez Urban Comics/Image Comics

C’est flippant mais carrément dément, comme les idées géniales de Paolo Sorrentino qui permettent à ce comic book de prendre un peu plus toutes ses dimension et d’ouvrir grand sa porte pour la suite.

© Lemire/Sorrentino/Stewart chez Urban Comics

Série : Gideon Falls

Tome : 1 – La grange noire

Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Andrea Sorrentino

Couleurs : Dave Stewart

Genre : Fantastique, Polar, Psychologique

Éditeur : Urban Comics

Collection : Urban Indies

Éditeur VO : Image Comics

Nbre de pages : 176

Prix : 10€

Date de sortie : le 02/11/2018

Extraits : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.