Par la force des dragons et des femmes, Pécau, Pilipovic et Thorn carbonisent l’Histoire et les mythologies pour les remettre à leur sauce fantasy

Alors que Dragons 3 enchante les salles de cinéma et que Peter et Elliott le dragon était diffusé il y a quelques soirs sur Rtl TVI , il semble bien que ces bêtes ailées ont le vent en poupe et le feu de dieu. La preuve encore avec Le dernier dragon, nouvelle série et ovni renaissant.

© Pecau/Pilipovic/Thorn chez Delcourt

Résumé de l’éditeur : 1499 en Orient, deux pilleurs violent un cimetière de dragon pour en ramener un oeuf. L’espèce, en voie d’extinction, est recherchée pour le commerce de l’animal dressé au combat ou pour la glande située dans sa tête et assurant un immense pouvoir à qui sait l’exploiter. À l’autre bout du monde, Jeanne prépare le dragon de la dragonnière Umas. Cette dernière part à la recherche de cet oeuf volé. Une croisade se prépare, les forces en présence tentent de prendre le pouvoir. C’est à qui contrôlera les derniers dragons pour prendre l’avantage.

© Pecau/Pilipovic/Thorn chez Delcourt

Imaginez un peu qu’à l’heure des grandes conquêtes et batailles italiennes et à celle de la pleine puissance papale en Avignon, une créature en voie de disparition (disparue aujourd’hui) ait été respectée autant que crainte par les hommes.

© Pecau/Pilipovic/Thorn chez Delcourt

Au point de monopoliser les mythes , d’Hérodote à la Bible, d’Eve à Médée ou Minos, d’inspirer Léonardo Da Vinci et de donner aux hommes une ressource inestimable et dévastatrice: la dragonite.

© Pecau/Pilipovic/Thorn chez Delcourt

Aux hommes… Ou plutôt aux femmes, d’ailleurs, qui, dans ce premier tome, se taillent la part belle et semblent être les seules à contrôler et apprivoiser ses monstres du ciel. Des femmes héroïnes qui sont soit dragonnières soit sorcières mais toutes ont le tempérament… de feu.

© Pecau/Pilipovic/Thorn chez Delcourt
© Pecau/Pilipovic/Thorn chez Delcourt

Commençant comme un Indiana Jones dans Jurassic Park, Le dernier dragon raccroche l’Histoire et les histoires du Monde antique ou plus actuel pour étudier les rapports de force (la religion, les forces armées…) à la lumière incandescente d’un élément de fantasy.

© Pecau/Pilipovic/Thorn chez Delcourt

Précis et divertissant sans too much pour l’instant (attention de ne pas trop en faire niveau mythes revisités) mais avec une vraie audace et un dessin spectaculaire au diapason. Une très bonne surprise, innovante et crossover.

© Pecau/Pilipovic/Thorn chez Delcourt

Série : Le dernier dragon

Tome : 1 – L’oeuf de Jade

Scénario : Jean-Pierre Pécau

Dessin : Léo Pilipovic

Couleurs : Thorn

Genre : Aventure, Fantasy

Éditeur : Delcourt

Collection : Terres de légendes

Nbre de pages : 48

Prix : 15,50€

Date de sortie : le 30/01/2019

Extraits : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.