Deux ans de vacances, c’était presque trop long entre paradis et enfer

Pour passer de bonnes vacances, mieux vaut bien choisir don lieu de villégiature. Et si quelqu’un d’autre le choisit pour vous, vous risquez de (lui faire) passer un sale quart d’heure. Jules Verne n’était pas à un sympathique voyage près et, dans Deux ans de vacances, il faisait échouer une marmaille, aux individus pas toujours sur la même longueur d’onde, sur une île déserte, loin des routes empruntées par les bateaux… si ce n’est quelques pirates .

© Brrémaud/Chanoinat/Hamo chez Glénat

À lire aussi | Deux ans de vacances, le danger et l’aventure en toute élégance

À lire aussi | Hamo, l’accordéoniste du dessin, le dessinateur de la musique

À lire aussi | Philippe Chanoinat : « La censure n’a jamais été aussi traumatisante, une apologie de la bêtise, de la médiocrité et de la méchanceté sans humour »

© Brrémaud/Chanoinat/Hamo chez Glénat

Résumé de l’éditeur : Loin de la civilisation, la barbarie reprend ses droits… Après moult péripéties, les enfants ont découvert qu’ils n’étaient plus seuls sur l’île. L’arrivée de Kate, une nouvelle naufragée, a rapidement mis à mal la routine dans laquelle ils s’étaient installés. Puisqu’une bande de pirates à ses trousses a débarqué à son tour ! Même s’ils sont organisés, nos rescapés ne restent que des enfants, face à la cruauté des adultes. Arriveront-ils à les mettre en déroute ? Après deux années passées sur une île au bout du monde, trouveront-ils le moyen de rentrer chez eux ?

© Brrémaud/Chanoinat/Hamo chez Glénat

Sur ce terrain de jeu où il fallait à nos héros d’abord survivre face à eux-mêmes avant d’affronter l’adversité bien armée, Philippe Chanoinat, Frédéric Brremaud et Hamo se sont aventurés. Perpétuant l’esprit des robinsonnades sans se prendre une pantalonnade.

© Brrémaud/Chanoinat/Hamo chez Glénat

L’esprit avait été bien respecté jusqu’ici, l’aventure était grandeur nature et le troisième et dernier tome enfonce le clou du spectacle, prenant de la hauteur et répandant une odeur de poudre. L’heure est au combat mais les auteurs ne font pas de leurs petits héros des surhommes face à des flibustiers expérimentés qui ont une longueur d’avance sur les mômes.

© Brrémaud/Chanoinat/Hamo chez Glénat

Dans un décor idyllique si les armes ne tonnaient pas, le trio réussit une belle adaptation avec du souffle et une superbe patte graphique pour faire lien entre les petits et les grands qui liront ce roman devenu graphique. Pas le plus connu de Jules Verne. Mais rendu un peu plus intemporel.

Notons que Hamo exposera son travail sur cette série plus que réussie à l’Académie des Beaux Arts de Namur. Vernissage le 16 mars à 12h.

Série : Deux ans de vacances

Chapitre : 3/3

D’après l’oeuvre de Jules Verne

Scénario: Philippe Chanoinat et Brrémaud

Dessin et couleurs : Hamo

Genre: Aventure

Éditeur: Vents d’Ouest

Nbre de pages: 48

Prix: 13,90€

Date de sortie: le 20/02/2019

Extraits : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.