De B à N, de Babylon à Berlin, de chasse à l’or en chasse à l’homme

Série de romans, série télé Netflix et désormais BD: l’inspecteur Gereon Roth de Volker Kutscher fait des émules. Et on ne saurait lui donner tort tant il est atypique. Pour sa première (et, on espère, pas la dernière) aventure inextricable sous le crayon d’ Anne Jysch, Der nasse Fisch traduit Babylon Berlin, l’inspecteur arrive à Berlin dans une période troublée et ça ne va pas s’arranger.

© Anne Jysch chez Glénat

Résumé de l’éditeur : Berlin. Dans les années 1920, alors que l’Allemagne connait de graves difficultés économiques et politiques, la naissance de la République de Weimar se fait au rythme de la corruption, du trafic et du scandale. À la suite d’un malencontreux homicide involontaire dans une période où le pays connait des changements radicaux, l’inspecteur Gereon Rath est muté de Cologne à Berlin. Il se heurte alors à une enquête criminelle liée aux cercles de la nuit. En fréquentant la vie nocturne berlinoise, Roth va vite se rendre compte qu’ici, on ne peut faire confiance à personne. Pas même la police.

© Anne Jysch chez Glénat

Nous sommes en mars 1929, la république de Weimar sème le trouble. Les Nazis attendent leur heure, il faut se méfier des Russes et chacun a ses intérêts passant plus ou moins par la violence et les morts qui vont avec.

© Anne Jysch chez Glénat

Berlin pourrait être Chicago mais c’est Babylon qui lui ressemble le plus, faite de strates et de cultures qui rendent cette ville riche et dangereuse. Vénéneuse.

© Anne Jysch chez Glénat

Roth, lui, est un séducteur nourrissant bien des ambitions. Remis d’une bavure qui a failli lui coûter sa carrière, il arrive à Berlin comme neuf, aux moeurs, faute de mieux.

© Anne Jysch chez Glénat

Mais une sombre affaire, un crime maquillé, va le remettre en selle, l’amener à mener son enquête dans son coin et très vite lié celle-ci à un trésor aussi inestimable que légendaire. Qui va l’amener à commettre l’irréparable, une seconde fois, et à se rendre compte que les loups peuvent vite devenir des agneaux, traqués, piégés.

© Anne Jysch chez Glénat

Plus qu’un polar, ce roman graphique mêle histoire et grande aventure en milieu urbain et nocturne. Un dédale, un labyrinthe mêlé à un palais des glaces qui change les perception et les perspectives. Durant 214 pages dans la mâchoire infernale d’une ville qui lutte entre ses faces obscures, nous sommes absorbés par l’univers tentaculaire, noir et vintage que bâtit Jysch sur les bases solides de Volker Kutscher.

© Anne Jysch chez Glénat

Un abîme survolé par l’auteure terriblement perspicace et lucide, implacable. Classique et classieux.

© Anne Jysch chez Glénat

Titre : Babylon Berlin

D’après le roman de Volker Kutscher

Récit complet

Scénario et dessin : Anne Jysch

Genre : Polar

Éditeur : Glénat

Nbre de pages : 214

Prix : 16,95€

Date de sortie : le 09/01/2018

Extraits : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.