Patagonie pas sans souci: chacun dans son ranch et les vaches seront bien gardées… face aux démons et au mylodon

Pour voyager, il faut des sous, ce n’est pas toujours évident. Heureusement, on peut toujours autant compter sur Eddy Vaccaro, dessinateur aux envies vagabondes (Mobutu dans l’espace, Les Gueules rouges…), nous portant de bout en bout de l’Histoire et de ses décors. En compagnie de Fred Bernard et d’Anne-Claire Jouvray, c’est du côté de l’Amérique du Sud que Terre de feu Feux follets nous entraîne. Au pays des lamas, d’un western contemplatif, viril, et où rode une bête mythique: le mylodon. Femmes s’abstenir… Ou à leurs risques et périls.

© Bernard/Vaccaro

Résumé de l’éditeur : Début du XXe siècle. Bisons et Indiens ont déjà été quasiment exterminés par la marche de l’homme blanc des grandes plaines d’Amérique du Sud. C’est ici, au fin fond de la Patagonie, qu’Antoine et Maria Jiménez viennent travailler dans un ranch de gauchos, ces fameux cow-boys argentins. De nouveaux arrivants qui bousculent le quotidien de cet endroit sauvage où la vie est rude. Antoine, parce qu’il est peintre ; Maria, parce qu’elle est une femme. Très vite, les habitants du ranch perçoivent que le couple semble cacher des secrets inavouables. Qu’est-ce qui a bien pu les pousser à venir vivre ici, dans ce lieu austère et coupé du monde ?

© Bernard/Vaccaro

Dans ce paradis planté sur les hauteurs de la cordillère, Orélie-Antoine et Maria viennent de s’installer, tentant irrémédiablement de reconstruire leur couple. L’alcool et la jalousie n’aidant pas, l’air des grands espaces ne devrait pas faire de mal.

© Bernard/Vaccaro

D’autant que les gens d’ici sont bien plus sympathiques qu’envisagés. Pourvu qu’Orélie-Antoine se retrouve dans cette chasse au monstre qui égorge les troupeaux et dans la peinture que flatte cet écrin incroyable. Alors que Maria fait de drôles et effrayantes découvertes à la rivière.

© Bernard/Vaccaro

Divisant l’histoire en deux pour suivre les deux entités de ce couple fragile, le trio réussit un roman graphique qui fout des frissons par sa beauté paysagère, dans le drame qui se joue dans cette atmosphère bénéfique qui sait aussi rendre fou.

© Bernard/Vaccaro

Eddy Vaccaro continue de mêler les destins et les gens pas fait pour se rencontrer. Mais qui font retrouver l’essentiel à certaines âmes et en perdent définitivement d’autres. Les couleurs d’Anne-Claire Jouvray donnent à ce décor, réel personnage de cette histoire, un supplément d’âme, justement. C’est grandiose.

© Bernard/Vaccaro
© Bernard/Vaccaro/Jouvray chez Glénat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dommage qu’il manque un petit quelque chose impossible à identifier dans cette histoire pas forcément attendue mais un peu désarçonnante au pays des gauchos.

© Bernard/Vaccaro/Jouvray chez Glénat

Titre : Terre de feu, feux follets

Récit complet

Scénario : Fred Bernard

Dessin : Eddy Vaccaro

Couleurs : Anne-Claire Jouvray

Genre : Aventure, Drame, Western

Éditeur : Glénat

Nbre de pages : 112

Prix : 20,50€

Date de sortie : le 24/10/2018

Extraits :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.