La montagne invisible : l’esprit d’Indiana Jones avec des gants de boxe

« Celui qui parvient à apercevoir cette montagne reçoit un don inestimable » Quasi quarante ans après sa création, Indiana Jones continue de faire fantasmer de nombreux auteurs. Au cinéma, en roman et la BD n’est pas en reste. Dernier idole en date? La montagne invisible de Makyo Frédéric Richaud, Leomacs et Claudia Chec. Un diptyque dont la première partie fait des allers-retours entre le camp nazi de Mathausen en 1942, durant la Seconde Guerre Mondiale , et le quotidien bien actuel d’un boxeur reconverti en professeur de philosophie.

© Makyo/Richaud/Léomacs/Chec chez Delcourt

Résumé de l’éditeur : Un mystérieux disque d’argile vieux de 3000 ans découvert en Inde semble donner accès à une fabuleuse montagne invisible. La légende prétend que celui qui parvient à apercevoir cette montagne reçoit un don inestimable. C’est pour tenter de la découvrir que Zacharie Kahn, jeune philosophe juif, et Gunther Gruber, informaticien allemand, vont unir leurs efforts.

© Makyo/Richaud/Léomacs/Chec chez Delcourt

Zaccharie Kahn, héros et repris de justice malgré lui. Un boxeur pour qui le passé familial va faire office de crochet. Une amourette de courte durée avec une étrangère qui cache bien son jeu va offrir un punch. Et, cerise sur le gâteau, qui va devoir éviter les uppercuts provoqués par le regain du neonazisme et du national-socialisme allemand bien armés et ne lésinant pas sur les morts.

© Makyo/Richaud/Léomacs/Chec chez Delcourt

En jeu? Un formidable secret qui rendra son propriétaire tout-puissant ou presque. Avec un leitmotiv semblable à Raiders of the Lost Ark sans le plagier, les auteurs nous embarquent dans un voyage urbain et pour le moment sans jungle ou décors d’aventure habituels. À la recherche du père, dans une quête initiatique et ésotérique.

© Makyo/Richaud/Léomacs/Chec chez Delcourt

À sens unique et sans temps mort, volubile et dense pour éviter les facilités, les auteurs réussissent un bon premier tome. Le dessin de Léomacs est acquis à sa cause, tonitruant et fort dans les actions.

© Makyo/Richaud/Léomacs/Chec chez Delcourt

Cependant, pris par le temps, on se demande comment les marionnettistes de cette histoire vont s’y prendre pour refermer les pistes et l’histoire en seulement deux volumes. On est curieux.

Série : La montagne invisible

Tome : 1/2 – Le disque de Kailash

Scénario : Makyo et Frédéric Richaud

Dessin : Léomacs

Couleurs : Claudia Chec

Genre : Aventure, Ésotérisme, Thriller

Éditeur : Delcourt

Collection : Machination

Nbre de pages : 56

Prix : 14,95€

Date de sortie : le 31/10/2018

Extraits : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.