{Vidéo} Envie de découvrir quelques perles cinématographique en format court métrage? Voici le palmarès officiel et nos coups de cœurs du Court Mais Trash 2019!

Le Festival du Film Court Indépendant de Bruxelles/Court Mais Trash est déjà terminé. Comme chaque année, le public a répondu présent et la salle du Riches-claires était Sold Out pour quasi toutes les séances.

NB: Certaines vidéos comportent des scènes de nudité et de violences extrêmes. Uniquement pour un public majeur et averti. 

50425888_1183642261785973_7753791058894389248_o (1)

Photo: Page Facebook Officielle de Court Mais Trash

Le palmarès officiel du Festival du Film Court Indépendant 2019

Comme chaque année, en plus de la compétition nationale et internationale, la Born 2 be Cheap est une compétition consacrée à des courts métrages aux budgets vraiment restreints (encore plus que les autres!).

Compétition Internationale

1er:  HOW IT FEELS TO BE HUNGOVER de Viktor HERTZ (Teaser)

On a tous eu la gueule de bois un jour non!? Si oui, il y a fort à parier que ce film vous parlera. Viktor Hertz est un illustrateur qui a gagné plusieurs prix dans son domaine. Sa première incursion dans l’univers du cinéma semble prometteuse.

2e: F-KING BUNNIES de Teem NIUKKANEN (Teaser)

On adore les films nordiques, surtout quand des voisins satanistes débarquent dans l’immeuble. Une satire déjantée dont la BO est l’oeuvre de la légende de Black Metal, Gaahl. Cliquez la page officielle de Saatanan Kanit pour tout savoir sur cette petite perle.

3e: HASH KEY d’Erwan ALÉPÉE (Teaser)

« Alexandre appelle un numéro qu’il ne connait que trop bien. » Ce film d’Erwan Alépée est disponible sur Canal + à la demande comme l’indique la page officielle de « Touche Dièse ».

Compétition Nationale

1er: HAAR NAAM WAS d’Helena DALEMANS

Un film puissant sur les maisons de repos, la solitude et l’amour par Helena Dalemans.

17d2ba78b4c1f2c0e716303480772783-1548018939
« Courts Mais Trash », le coup de projo sur la marge – © Tous droits réservés

2ème: DISPERSION de Basile VUILLEMIN (Teaser)

Un homme utilise les services d’une société de pompes funèbres intégralement automatisée pour les funérailles de sa mère. Le scénariste et réalisateur du film Le crayon est de retour et il fait mouche à nouveau.

3ème: SIZZLIN’ BACON de Leander JR HANSSEN (Teaser)

Un délire qui critique avec humour l’hypersexualisation de notre société. Un délire qui dénonce le bullying, les dangers des MST ainsi que la pression sociale qui pèse sur la jeunesse. Le film est tourné dans le style Troma avec une réalisation délirante qui n’est pas sans rappeler Class of Nuke Them High de Lloyd Kaufman.

Compétition Born 2 Be Cheap

1er: HOMEZIK / MARIA – JE RÊVE de Noé REUTENAEUR & Yohan DUMAS (Version complète)

Un clip de rap/trap qui fait figure d’ovni. Il a été tourné dans des maisons de repos du CPAS de Bruxelles avec des vrais pensionnaires. Must-see! Pour les 4 autres clips, ça se passe sur la chaîne Youtube de Noé.

2ème: HYPERDIACON de Stéphane DIACON (Version complète)

Découvrez le nouveau délire des hyperartistes avec la multiplication de Stéphane Diacon.

3ème: CAPOTE PERCÉE d’Adriana DA FONSECA (Teaser)

David Hainaut vous propose une critique du court métrage d’Adriana Da Fonseca sur Cinergie.be:  »Révélée l’an passé en tant qu’actrice dans l’OVNI Even Lovers Get The Blues, qui lui a valu, dans la foulée, une nomination aux Magritte, Adriana da Fonseca se dévoile à présent comme réalisatrice : Capote Percée, son premier court-métrage, a suscité une belle attention lors du dernier Brussels Short Film Festival. »

En plus du Palmarès officiel, voici nos coups de cœurs de l’édition 2019 du Court Mais Trash Festival

Nb: Nous n’avons pas pu assister aux projections du Palace.

  • COMME TOUS LES MATINS – DUPUIS, Cédric – 2018 FR 17’38 (Version complète)

Avez-vous déjà rencontré un psychopathe sur Tinder? Si vous avez également aimé le gagnant du Bloody Horror Festival 2018, rendez-vous sur la page officielle du film pour en savoir plus sur les prochains projets en préparation.

  • HYPERWESTERN COWBOY – GALL, France – 2018 CH 6’36 (Version complète)

Les hyperartistes sont de retour avec un film de cowboys complètement nus et déjantés.

CRYING FREE SEX – IWASAKI, Tomohiko – 2018 JP 15 (Teaser)

Le film sexe le plus déjanté du festival est venu tout droit du Japon. La page de l’actrice du film est le seul endroit où j’ai trouvé le teaser vidéo. Enjoy!

  • PETANQUE 51 – GUYOT SERIEYS, Théo – 2018 FR 6’

Une finale de pétanque se déroule à La Ciotat dans le sud de la France. S’opposent, une équipe de jeunes kékés face à une équipe d’indétrônables Viocs. Le film de Bachelier 3 de Théo Guyot qui est venu à Bruxelles afin de présenter son film.

  • MY LITTLE GOAT – MITOTOKI, Samo – 2018 JP 10’ (Teaser)

Dans la série des japonais, le remake animé du petit chaperon rouge en version japonaise est probablement mon film d’animation préféré du festival.

  • BROCOLI – SAINZ-PARDO, Ivan – 2018 DE 3’30 (Version complète)

Un court métrage de Ivan Sainz-Pardo qui met en garde sur les informations détenues par Google et le traçage de nos faits et gestes sur la toile. Ce réalisateur rafle également des prix avec son nouveau court Tono Menor.

  • CATENACCIO – NYSU NYSU – 2018 ES 2’51 (Version complète)

Un clip surprenant et déjanté par JessicaesCrema et dirigé par NYSU.

  • HOMEZIK – Yvette /Kiesskassortiça

L’autre clip de rap d’une pensionnaire de CPAS diffusé durant le festival. Un vrai régal.

  • WELCOME TO ATHENS – Menelas – 2018 GR 6’51 (Teaser)

Un délire grec complètement gay découvert au Fetival du Film Porno de Berlin par François (organisateur du festival) Himself. We all love Greek Salad! 🙂 Découvrez en plus sur le Viméo de Menelas.

  • CORPS – À CORPS – STEHR, Yoann – 2018 FR 3’36

S’inscrivant dans le droit fil des représentants du Found Footage, Yoann Stehr recycle ces matériaux à sa guise, les détourne pour leur offrir une seconde vie. Comme il le souligne, il s’agit de « donner une dernière chance à des images mortes ou enfermées dans ce qu’elles ne devraient pas dire ». En s’appuyant sur des matériaux divers et sur la technique de l’animation numérique, Yoann Stehr semble mettre à mal les principes connus du 7e art : la relation entre son et image, la notion de séquence, l’intrigue, le décor ainsi que le traitement du personnage, comme expliqué sur le site de l’Atelier 210. Découvrez ses autres films sur son VIMEO pesonnel.

Le site Officiel du Court Mais Trash

La page Facebook du Court Mais Trash 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.