La peste est de retour dans le premier thriller médical de Patrick Guillain

Yersinia pestis. Ces deux mots ne vous disent probablement rien. Il s’agit pourtant du nom scientifique de la maladie qui a décimé plus de 25% de la population européenne au Moyen Âge. Or la peste ou la mort noire nommée ainsi parce qu’elle laisse des plaques de purpura noirâtres sur les bras, les cous des pauvres victimes semble faire son retour en France après 70 ans d’absence.

Maud jeune médecin au style particulier (son look gothique la ferait plutôt passer pour la chanteuse vedette d’un groupe de métal) se voit chargée avec quelques membres de l’institut Pasteur d’éradiquer cette maladie hautement infectieuse. Or la souche de la peste à laquelle elle doit s’attaquer semble résister à tous les antibiotiques connus.

Maud sait que le temps est compté car la peste se répand à la vitesse grand V dans tout l’Hexagone et il ne fait aucun doute que si rien n’est fait pour la combattre une épidémie mondiale est inévitable.

Yersinia pestis

Patrick Guillain dont c’est le premier roman est aussi et surtout un jeune scientifique prometteur (microbiologiste plus précisément) et ça se sent. L’auteur connaît bien son affaire ce qui rend son roman d’autant plus angoissant car à l’inverse des bouquins de Robin Cook (spécialiste américain des thrillers médicaux) le livre du français est crédible de la première jusqu’à la dernière page.

Le semeur de mort se révèle être également un roman très instructif même si un peu trop technique parfois et fait frissonner à l’heure où le bioterrorisme est devenu une menace de plus en plus réelle.

Titre : Le semeur de mort

Auteur : Patrick Guillain

Genre : Thriller médical

Editeur : Éditions de l’aube

Nbr de pages : 338

Date de sortie : le 6 septembre 2018

Prix : 19,90€

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.