Le monde de la BD ébranlé par la lutte qui fait rage entre deux frères ennemis : Fluide Glacial fondra-t-il ou cela sentira-t-il le Spiroussi ?

Si vous êtes un tant soit peu amateur de BD, vous n’avez pu éviter d’être impliqué, d’un côté comme de l’autre, dans la guerre qui fait rage au nom du Neuvième Art. Mais non, il ne s’agit pas des Avengers, encore moins d’un quelconque combat entre les héros Marvel et DC (quoique, en 1985, une courte série les avait opposés) mais entre Fluide Glacial et Spirou. Une guerre froide de plus en plus chaude qui trouvera sa conclusion dans une semaine, alors que le torchon brûle un peu plus dans deux numéros spéciaux des deux journaux BD qui ne font pas dans la dentelle.

© Tebo pour Fluide Glacial/Spirou
© Tebo pour Fluide Glacial/Spirou

Branle-bas de combat et remue-ménage, rien ne va plus et faites vos jeux ! Depuis avril, ce qui aurait pu n’être qu’un poisson d’avril, par missives interposées dans les courriers des lecteurs et éditos des deux magazines, s’est éternisé pour devenir une guerre sans limites et sans retenir les coups. Chacun n’en démordant pas sur la baisse de qualité de son concurrent pour se tailler la part du lion. Cela pourrait être un jeu d’enfants dans un bac à sable s’il n’y avait pas une armada d’auteurs prêts à en découdre. Les pertes risquent d’ailleurs d’être innombrables dans ce combat de coqs pour savoir qui est celui qui a la plus grosse… mine (évidemment), et le monde de la BD franco-belge est d’ailleurs sonné sur le puzzle que forment les couvertures des deux numéros spéciaux de ce mois de septembre.

© Felder

Sonné plus vite que son ombre, Lucky Luke; sonnée plus fort qu’une turbulence, la Natacha (et si le commandant Turbo était là, il dirait qu’il « n’a jamais vu ça »); plus secouée que ses cocktails alcool-drogue, la Soeur Marie-Thérèse… sous les coups de semonce d’un certain Tébo, un de ses espions travaillant tant pour le Fluide (depuis pas longtemps, avec sa nouvelle série Les fables avec du poil) que pour Spirou, qui équilibre les forces entre un Super Dupont fort en saucissons et le plus célèbre groom avec des sortes de pisto-laser (et ça ne nous étonne même pas depuis Filippi et Lebeault). Une double-couverture formidable puisque, à gauche ou à droite, elle s’assemble comme bon vous semble pour révéler sa puissance. Décidément, tout est bon dans le Tébo.

© Tebo pour Fluide Glacial/Spirou

Pour le reste, après un dernier coup de boost aux troupes, Florence Mixhel et Yan Lindingre engagent le combat. Les lieutenants Diego Aranega et les deux Fabrice (Caro et Erre) jouent au téléphone arabe, Ian Fortin attise la méfiance pour un règlement de comptes à Gros-Nez Town, les différentes délégations pas si pacifiques rendent visite au territoire ennemi pendant qu’Arthur De Pins profite du brouhaha général pour speed-dater dans un café.

Comme dans toute bonne guerre, il y a des petits miquets qui volent, des moments héroïques, d’autres suicidaires et des infiltrations des deux côtés. Et c’est sur ce dernier point que Fluide Glacial et Spirou prouvent qu’ils ont bien joué le coup. Ceci n’est pas un match à distance mais un combat au corps à corps, où le sang, la salive et la sueur s’échangent au bout du crayon. Ce serait de l’amour si ce n’était pas de la haine, quoique… Toujours est-il qu’il y a de l’engagement, du jusqu’au-boutisme avec tous ses auteurs décérébrés qui revêtent un calot et tous ces gentils auteurs amis partout, toujours qui goûtent à a grammaire de l’umour et bandessinées.

Ainsi Munuera n’a qu’une planche mais se montre carnivore pour reprendre Spirou et se venger de son éviction tandis que Goossens livre une double-planche dont il a le secret pour nous faire pleurer de rire et de surréalisme et que Julien/CDM, omniprésent et notamment sur un scénario de Vehlmann, se déchaîne et fait naître une belle histoire d’amour entre Pascal Brutal et Buck Danny.

© Munuera pour Fluide Glacial/Spirou

© Vehlman/Solé/Pixel Vengeur pour Fluide Glacial/Spirou

En fait, alors que les deux journaux continuent leur vie et leurs histoires à suivre, leurs états-majors sont bien fournis et font la part belle à toute les générations et peut-être encore plus à ceux qui ont oeuvré à la destinée des deux journaux en parallèle ou à des moments différents de leur carrière : Bouzard, Thiriet, Libon, Jérôme Duveau et… Franquin, forcément, inévitablement, incomparablement.

© Goossens pour Fluide Glacial/Spirou

Au final, plus que l’enfer et le feu des combats avec des œillères, c’est une véritable osmose, une alliance que propose ces deux numéros prouvant que la BD dans toute sa diversité, et encore plus lorsqu’elle se passe chez les kiosques et libraires en hebdomadaires ou mensuels, a encore de vastes beaux jours à venir. Deux villages gaulois résistant encore et toujours à l’envahisseur et à la raréfaction d’un genre, d’une manière de faire la BD à intervalle régulier et au-delà de l’attente parfois longue des albums. Et que c’est quand elle mélange ses styles et ses arts qu’elle prouve un peu plus sa richesse.

Mais puisqu’il faut un gagnant et que ces deux numéros ne parviennent pas à en élire un (ils sont les deux faces d’une même pièce), c’est un ultime combat, d’impro, qui le permettra. Un clash des héros réunissant la crème de la crème des deux mag’, en pleine Fête de la BD, au coeur de Bozar à Bruxelles. Et pour arbitrer tout ça, qui d’autre que Thierry Tinlot ! L’ancien rédacteur en chef de Spirou mais aussi de Fluide, montrera toute son impartialité face à deux équipes qui n’en démordront pas et devraient notamment réunir Munuera, Bercovici, Jean-Christophe Chauzy, les CDM mais aussi des comédiens comme Sébastien Hébrant pour Spirou et Patrick Ridremont pour Fluide ! Ça va être chaud bouillant et la tension se fait déjà sentir. Est-ce d’ailleurs cette appréhension qui a conduit Yan Lindingre à se tromper de date dans son édito ? Serait-il fébrile ? De quoi donner une apothéose, sans nul doute.

© Yoann/Solé pour Fluide Glacial/Spirou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.