Zéropédia : Fabcaro et Julien/cdm adoptent la trophallaxie, digérant notre monde compliqué pour vous le resservir avec passion et dérision

Hey, bande de moules ! C’est pas parce que vous êtes en vacances qu’il faut laisser cramer votre cerveau au cagnard ! Même sur les sujets les plus rédhibitoires, il y a à apprendre et… à rigoler. Et pour ne pas être perdu lors de la reprise ou de la rentrée des classes, Dargaud a suivi les pas de Science et Vie Junior et fait appel à deux professeurs particuliers dont vous nous direz des nouvelles. Avec Fabcaro et Julien/cdm/Solé, qui sont tout partout, vous allez savoir tout sur tout. Ou presque. Et réciproquement.

© Fabcaco / Julien/cdm chez Dargaud

Résumé de l’éditeur : Qu’est-ce que la gravitation universelle ? Qu’est-ce que l’électricité statique ? Qu’est-ce que l’effet placebo ? Qu’est-ce que l’affaire Roswell ? Comment se nourrissent les plantes carnivores ? D’où vient la poussière domestique ?… Le scénariste Fabcaro, épris de sciences, et le dessinateur Julien Solé abordent chaque mois des sujets très variés dans le magazine « Science & Vie Junior ». Misant sur l’humour, ils répondent à de multiples questions, répondant à notre curiosité quotidienne, partant du principe qu’il vaut mieux savoir un peu sur tout que tout sur un peu ! Chaque question est traitée en six cases.

© Fabcaro / Julien/cdm chez Dargaud

« On peut pas tout à la fois siffler l’apéro et l’opéra ». Ce précepte de Joe Dassin devenu sagesse populaire, Fabcaro et Julien Solé (ou Chiures De Monde, c’est comme vous préférez) entendent bien la contrecarrer. C’est pas parce que c’est les vacances qu’on doit être bête, et ce n’est pas non plus parce qu’il y a une bien trop grande masse de choses que nous n’apprendrons jamais qu’il fait se résigner à en savoir le moins possible. Bien sûr, il y a Wikipédia et puis tout ça, mais Zéropédia, c’est fin bien !

© Fabcaco / Julien/cdm chez Dargaud

Zéropédia, c’est une nouvelle pierre à l’édifice d’une bande dessinée curieuse et inquiète du fonctionnement du monde dans ses plus grands phénomènes comme dans ses moins connus, qu’ils touchent à l’histoire, la science, des figures emblématiques et tout un tas de chose. Certains le font de manière très sérieuse, d’autres en déconnant complètement mais sans perdre de vue le fond. Comme Montaigne, par exemple, et ses Tu Mourras moins bêtes. Ou Zéropédia. Car si l’exercice semble facile et à portée de tout qui voudrait investir l’un ou l’autre champ de savoir de notre vaste monde pour en faire une BD; pour faire mouche, il doit s’ajuster. Il ne suffit pas de recopier une définition du Larousse ou d’ailleurs et d’y accoler (tiens, comme quoi on en apprend tous les jours: s’il y a deux C, il n’y a qu’un « L » au verbe accoler qui dérive de l’accolade plus que de « coller »!) des images. Et ça tombe bien, dans le domaine, Fabcaro (qui est aussi le maître de l’humour noir et décalé, toujours dévastateur) et Julien Solé sont des pointures. Tous deux sont passés par la Revue dessinée, le premier a été l’un des grands acteurs de la revue quasi-crevée dans l’oeuf « Groom » et le deuxième a férocement participé à la petite Bédéthèque des Savoirs et vient de signer un opus des Méchants de l’Histoire consacré à Dracula (on revient vous en parler bien vite). Bref, ils savent comment y faire et ça se sent.

© Fabcaco / Julien/cdm chez Dargaud

Les deux auteurs ont ainsi pioché dans la grande mare des mots tarabiscotés, dont la plupart feraient un carton au Scrabble. L’Estivation, le lithophone, la radiesthésie, le fugu, le moais ou encore la symbiose. Des mots qui reflète des réalités, des époques, des comportements mais dont, on est sûr, vous n’avez qu’une vague idée de ce qu’ils signifient. Et peut-être encore plus pour les enfants et ados abonnés aux Science et Vie Junior.

© Fabcaco / Julien/cdm

Sans effet de mise en page ou de découpage – un format rubrique de 6 cases par définition personnelle, pas une de moins ni de plus – mais sans être plan-plan pour autant, les deux auteurs quittent les bancs trop scolaire et repoussent le tableau noir qui orne la couverture pour mieux partir en excursion au coeur des univers qu’ils touchent (la musique, la préhistoire, la faune, la flore…) sans rester scotchés au sol et en s’autorisant de l’esprit et des pensées de haut-vol, des métaphores et un dessin varié et coloré.

© Fabcaco / Julien/cdm pour Science et Vie Junior

Julien peut tout dessiner et c’est un solide atout. Rien n’est fait à la va-vite mais tout est tourné vers l’humour. À tel point qu’à peu près chaque case fonctionne indépendamment des autres. S’il y a 52 concepts développés dans ce premier album (la parution d’inédits continue en tout cas dans Science & Vie Junior), il y a six fois plus d’idées dessinées. Et ça marche à tous les coups. Car mieux vaut apprendre en rigolant de bon coeur, qu’en se lamentant d’incompréhension. Bien joué, FabCaro et Julien/cdm.

© Fabcaco / Julien/cdm chez Dargaud
© Fabcaco / Julien/cdm

Titre : Zéropédia

Sous-titre : Tout sur tout et réciproquement

Scénario : Fabcaro

Dessin et couleurs : Julien/cdm

Genre : Documentaire, Humour, Vulgarisation scientifique

Éditeur : Dargaud

Nbre de pages : 108

Prix : 14,99 €

Date de sortie : le 25/05/2018

Extraits : 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.