Hole in rock: et si le rock m’était conté au coeur du plus petit théâtre du monde

Quand vous passez la porte du 11, rue larmoulin à Pont à celles, vous pourriez vous sentir perplexe. Pourtant l’accueillante hôtesse du plus petit théâtre du monde vous donne immédiatement l’impression d’être une connaissance de longue date, enchantée d’enfin vous revoir pour partager une soirée mémorable. Les sympathies et toutes formes de familiarité sont vivement recommandées quand vous prenez place dans le living-bar de Céline et Didier en attendant que l’ensemble des convives d’un soir soit présent pour découvrir le salon-scène.

À lire aussi | Didier Gesquière: « Dans Horace Hole, il y a ass hole et ça m’intéresse! »

À lire aussi | Rock (and roll) isn’t only rock and roll: entrez dans les légendes!

Crédit: HamiltonLake

Une fois l’entièreté des invités arrivée, il est temps pour Céline Charlier de déclamer un mot d’accueil tout en présentant le lieu atypique qu’est le plus petit théâtre du monde. Il est préconisé aux comparses d’un soir de prendre leurs aises dans les fauteuils et sur les quelques chaises qui ornent la scène que Didier Gesquière aime tant partager en tête à tête avec ses spectateurs.

Tout le monde est bien installé ! Il est alors temps pour le chef d orchestre d’enfin faire son entrée. Teinté de dandysme et du charisme que les grands du rock vous inspirent, le regard de l’hôte ne trompe pas. Ce soir vous allez replonger dans ce qui fit les grandes heures du Rock N Roll.

© Cabot & Co

Le  show est lancé mais tel un musicien professionnel, Didier accorde ses instruments d’un soir, son public, en le mettant au diapason sur une gamme très rock n’ Roll. Au moment où Didier présente Trixie Smith et la musique de l’avènement du terme Rock n’ Roll, une phrase tolkienne vous revient en mémoire ; ‘L’histoire devint une légende. La légende devint un mythe’.

En analysant l’artiste qui se trouve à moins de trois mètres de vous, vous ressentez que le personnage n’est pas un charlatan. L’histoire du rock est sa bible de chevet. De plus, le tête à tête qu’il livre à ses invités rend cet hôte très attachant. Son regard brillant de mille feux prouve que Didier vit sa passion quand il raconte les moments qui ont conféré leurs lettres de noblesse au Rock’N’Roll. Les anecdotes filent à du cent à l’heure et personne n’est oublié en chemin. Arno, Daan, les Stones, Sinatra, Elvis et compagnie. Tous prennent part à la performance que vous livre Didier Gesquière. Tant ses histoires et son envie de partager se propagent dans les murs du plus petit théâtre du monde, plus il finit par vous faire penser au pape belge du rock, mister Machiavel himself, Marc Ysaye.

© Cabot & Co

Une fois le décor planté et les bases rappelées, voire apprises, Didier montre qu’il est capable d’user d’une multitude d’arts d’expression. Par la lecture de la nouvelle « Pêche à la carpe sous valium » de Graham Parker, histoire relatant la mort de Mick Jagger, le showman  Gesquière vous plonge dans une performance entrainante en alliant le chant, la comédie et l’animation.

Pour clore la prestation, Didier et Céline vous permettent de devenir vous-même les orateurs de la soirée en vous offrant la possibilité de démontrer que vous êtes incollable sur l’univers du rock en répondant à un blind-test musical. Le grand gagnant de la soirée repart alors en possession du graal, le dvd de « Rock (And Roll) Isn’t Only Rock And Roll », le documentaire sur l’histoire du rock que Céline Charlier et Didier Gesquière ont réalisé.

© Cabot & Co

Mais, dans le plus petit théâtre du monde, la fin n’est qu’un entracte vous menant irrémédiablement vers un nouveau recommencement. C’est ainsi que les hôtes vous proposent toujours de pouvoir vous délecter d’une bière ou d’un verre de vin local tout en discutant de votre ressenti face au spectacle proposé.

Le plus petit théâtre du monde et ses hôtes vous laisseront très certainement un plaisant souvenir. Et, en quittant le 11, rue larmoulin à Pont-à-Celles, vous aurez plus que probablement cette envie d’y revenir très prochainement.

© Cabot & Co

Plus d’informations sur www.cabotandco.be et sur le Facebook de Cabot and co

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.