Pablo Escobar, un homme qu’on aime ou qu’on haït, Virginia Vallejo a fait les deux !

Énième collaboration entre les époux Javier Bardem et Pénélope Cruz, quelques semaines seulement après « Everybody Knows » d’Asghar Farhadi; ce nouveau film sur le narcotrafiquant le plus célèbre est une adaptation libre de l’autobiographie « Loving Pablo, Hating Escobar » de Virginia Vallejo, une journaliste colombienne ayant vécu une liaison amoureuse tumultueuse avec Pablo Escobar pendant près de cinq années, de 1983 à 1987.

Note : 13/20 (Vu au cinéma Acinapolis Jambes)

Résumé: Impitoyable et cruel chef du cartel de Medellin, Pablo Escobar est le criminel le plus riche de l’Histoire avec une fortune de plus de 30 milliards de dollars. « L’empereur de la cocaïne » met la Colombie à feu et à sang dans les années 80 en introduisant un niveau de violence sans précédent dans le commerce de la drogue. Fascinée par son charisme et son pouvoir, la très célèbre journaliste Virginia Vallejo, va s’apercevoir qu’on ne s’approche pas de l’homme le plus dangereux du monde impunément…

Vous connaissez toutes et tous le nom de Pablo Escobar, ce narcotrafiquant colombien à la tête du cartel de Medellín dans les années 1980, ayant fourni la majorité de la cocaïne consommée aux États-Unis, et dont l’influence a conduit son pays dans un cycle de violence sans fin, à tel point que la Colombie était à l’époque l’un des hauts lieux mondiaux du meurtre. Alors que la série « Narcos » s’intéresse à la lutte de la DEA et des autorités colombiennes contre Pablo Escobar, ce film se penche sur l’histoire amoureuse entre le baron de la drogue et sa maîtresse Virginia Vallejo, d’après l’autobiographie « Loving Pablo, Hating Escobar » de cette dernière. En parallèle, le film met en images la montée en puissance du business du criminel, et de sa terreur répandue.

À la base inspiré d’une histoire vraie, « Escobar » met le gratin pour romancer son scénario, et ainsi nous représenter la relation à la fois passionnelle et destructive entre la journaliste Virginia Vallejo et Pablo Escobar. En l’occurrence, tout les éléments sont là dans cette libre adaptation pour nous faire ressentir la descente aux enfers de cette ex-vedette de la télévision colombienne, ayant vécu des menaces de morts suite à ses révélations autour de l’entourage politique d’Escobar, et l’exfiltration après sa coopération avec la Justice américaine.

C’est Pénélope Cruz qui interprète cette femme, d’abord émerveillée, puis terrorisée, influencée par la peur insufflée par l’homme dont elle était amoureuse. Et ce n’est autre que son mari à la vie, Javier Bardem, que l’on retrouve dans la peau du trafiquant, affûté une nouvelle fois d’un maquillage et de prothèses explicites, afin de ressembler à son personnage. L’acteur caméléon prouve une fois de plus qu’il est parfait dans la peau de rôles terrorisants, tandis qu’on n’est toujours pas prêt d’oublier sa prestation dans le film des frères Coen « No Country For Old Men » (2008). Quoi qu’il en soit, il est ici un Pablo Escobar imposant, déployant toute sa soif de pouvoir, et de terreur, lui a qui rien ne pouvait résister au vu de sa fortune (il était le mafieux le plus riche de l’Histoire), tandis qu’il a même embrassé une carrière dans la politique colombienne…

Sans temps mort, relativement classique dans sa mise en scène, et proposant quelques scènes assez impressionnants compte tenu du chaos installé par l’homme, « Escobar » est un divertissement qui se laisse regarder sans déplaisir, avec pour défaut de déformer la réalité, et surtout de faire un trait sur la naissance du mythe Escobar, et de la complexité de ses affaires. D’accord, on suit aussi ici l’évolution de son trafic, mais cela reste bien trop en surface, et dans la simple optique d’impressionner. Le film manque ainsi de nuance et de profondeur pour véritablement sortir du lot, et être ainsi un digne représentant de toute l’horreur instaurée par Escobar. Bref, un film certainement efficace, qui aurait pu chercher à plus d’authenticité, et de relief au regard de l’histoire de Pablo Escobar.

Toutes les critiques de Julien pour l’année 2018, ça se passe également par là !

Titre : Escobar / Loving Pablo

Pays : Espagne

Réalisateur : Fernando León de Aranoa

Acteurs : Javier Bardem, Penélope Cruz, Peter Sarsgaard, Julieth Restrepo, Óscar Jaenada, Santiago Soto, Quique Mendosa, Ariel Sierra…

Genre : Biopic, Policier

Durée : 123 min

Date de sortie : le 06/06/2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.