Michel French Lover, de serial loser en bestial fucker mais avec les ennuis qui vont avec !

Dans Michel French Lover, Arnaud Le Gouëfflec & Yannick Grossetête ont, sans besoin de l’aide de Kad Merad, trouvé leur Jean-Michel sans charisme. Il s’appelle d’ailleurs Michel et on ne peut pas dire que sa vie fasse rêver. Il est la risée du monde entier et encore plus des filles qui prennent un malin plaisir à le faire tourner en bourrique et à lui apprendre à être un éternel célibataire. Il s’y ferait presque, Michel, jusqu’au jour où tout va changer sans que lui n’aie rien changé pour autant.

© Le Gouëfflec/Grossetête chez Fluide Glacial

Résumé de l’éditeur : Michel est un lose, un vaccin contre l’amour, un anonyme voué à la solitude et à la masturbation éternelle. Mais un jour, subitement et sans raison apparente, il devient irrésistible et sa vie bascule. Michel est désormais le plus grand tombeur de son époque.

© Le Gouëfflec/Grossetête chez Fluide Glacial

Il y a quelques semaines, on vous parlait des Petites distances qui voyaient Max, son personnage principal, disparaître complètement aux yeux du monde. Ben, Michel, c’est sans doute ce qu’il pourrait lui arriver de mieux. Ce coquin de sort imaginé par Le Gouëfflec et Grossetête a pourtant décidé de le croquer à une autre sauce et de le servir à la façon d’une soupe populaire. Du jour au lendemain (un concept qui a encore de beaux jours devant lui), Michel est devenu un mâle alpha, un toréador dont le cul est désormais un trésor et sur lequel s’agglutine une nuée de femmes, prêtes à se damner pour avoir, ne fut-ce que quelques minutes, les honneurs de Michel qui aurait tort de ne pas en profiter. De loser en panzer du sexe et de la luxure.

© Le Gouëfflec/Grossetête chez Fluide Glacial

Ça va un temps avant que Michel ne se rende compte qu’il n’est pas forcément plus heureux et qu’il a hérité de la rançon de la gloire. À quoi sert d’avoir le divin sex-appeal si c’est pour se retrouver trois jours plus tard dans le caniveau, expédié en enfer par un rival qui préfère les grands moyens aux grands remèdes. Dilemme.

© Le Gouëfflec/Grossetête chez Fluide Glacial

Dans un tout autre style que son premier album en solo et minimaliste, 90 minutes (dont vous devinerez le thème sans qu’on vous le souffle),s (gros making-of comme on les aime sur le site de l’auteur).

C’est de la BD comme on n’aurait pas pu en faire il y a vingt ans, le pendant d’Aardman mais en BD, et ça rend cette farce très dynamique. D’autant que le redoutable Le Gouëfflec fait moins compliqué que dans le formidable Mondo Reverso mais a toujours l’art des situations inexplicables et inextricables. Bien dans la veine de Fluide Glacial. Un bon moment, comique et caustique.

© Le Gouëfflec/Grossetête chez Fluide Glacial

Titre : Michel French Lover

Récit complet

Scénario : Arnaud Le Gouëfflec

Dessin et couleurs : Yannick Grossetête (Page Fb)

Genre : Fantastique, Humour

Éditeur : Fluide Glacial

Nbre de pages : 48

Prix : 10,95€

Date de sortie : le 16/05/2018

Extraits :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.