De la joie à la tristesse, de l’espoir au désespoir, du dégoût à la haine : Tigers Are Not Afraid a déjà raflé plus de 23 prix !

En plus d’avoir gagné le corbeau d’argent du Festival du Film Fantastique de Bruxelles (BIFFF) cru 2018, Tigers are not Afraid (Vuelven) a également reçu le prix du public. Venu du Mexique, il restera probablement dans les annales du festival. 

Le synospis de Tigers Are Not Afraid  

Vivant dans un endroit où les cartels sont une réalité du quotidien avant d’être une série sur Netflix, la petite Estrella s’en sortait plutôt bien jusque là. Mais, un beau jour, voilà que sa mère disparaît sans laisser de traces… Persuadée d’être une princesse avec trois vœux, Estrella prie très fort pour que sa mère revienne. C’est son premier souhait, et c’est un fantôme qui viendra la hanter dans son appartement vide… Crevant de trouille et de faim, Estrella s’aventure dehors et se met à la colle avec un gang d’orphelins des rues, machos avant même leur première crise d’acné. Mais, afin de se faire accepter par ces tigres aux griffes encore élimées, Estrella sera obligée de poser un acte irrémédiable. Le réussir sera son deuxième souhait. Quitte à ce que la meute juvénile se retrouve poursuivie par les pires violeurs et les pires tueurs des cartels locaux, prêts à éviscérer ces pauvres gosses qui rêvaient de contes de fées, et qui se retrouveront dans le décompte des faits divers. Ne restera alors plus qu’un vœu à la princesse orpheline… 

L’avis de Douglas.bxl sur Tigers Are Not Afraid

Le succès de Tigers Are Not Afraid dans de nombreux festivals de genre n’est pas anodin. Au moment où j’écris ces lignes, Issa Lopez venait d’annoncer sur Facebook qu’elle venait d’empocher son 23e award depuis la sortie du film, rien que ça!

Tigers-Are-Not-Afraid-poster-WEB

Tigers are not Afraid fait partie de ces films qui suscitent des émotions fortes. Il est pratiquement impossible de ne pas se sentir submergé par un flot de sentiments vu la thématique abordée. Alors qu’on reproche souvent un manque de clarté et des longueurs à de nombreux réalisateurs, Issa Lopez évite cet écueil en proposant un film court et sans temps morts de 83 minutes. Et que dire si ce n’est que c’est une réussite totale: une histoire forte, une psychologie et une personnalité propre pour chaque protagoniste, du rythme et de l’action, des sentiments divers qui vont de la joie à la tristesse en passant par la rage et la colère… what else!?

Vuelven-1

C’est également un témoignage poignant sur une réalité sociétale du Mexique. Issa Lopez insiste sur la véracité de cette violence dans son pays natal.  »Tout ce qui est dans le film, vous pouvez le voir en vrai dans les rues de Mexico! », précise-t-elle lors de notre rencontre.

Ce pays d’Amérique centrale connait une recrudescence de la violence depuis quelques années. Avec 12.000 assassinats sur les 6 premiers mois de 2017 et une augmentation importante des délits graves (extorsions, enlèvements, vols de voitures avec violence), il n’est pas étonnant de voir affluer des témoignages de ce type.

affiche.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

La thématique abordée rappelle indubitablement le chef-d’oeuvre brésilien du début des années 2000, La cité de Dieu (Cidade de Deus). Ici, on assiste également à l’histoire d’enfants pris dans la spirale de la violence malgré eux. Ce qui est encore plus marquant dans Tigers are not Afraid, c’est d’avoir mis le spectateur à 100% dans la peau des enfants des rues. La performance de ces jeunes comédiens, qui n’avaient presque pas été derrière l’objectif avant le début du tournage est tout bonnement exceptionnelle. La scène de danse avec le parapluie est l’une de mes préférées du film, et ce n’est qu’une goutte dans l’océan des bons moments de ce film.  

31299611_1686245831422563_191430630867730432_n

De la joie à la tristesse. De l’espoir au désespoir. Du dégoût à la haine. Une ribambelle de sentiments traversent le spectateur qui regarde Tigers are not afraid.

23032682_1508327735881041_9179359680867401584_n
Guillermo Del Toro à propos d’Issa Lopez et Tigers Are Not Affraid

Les effets visuels sont utilisés de manière élégante et avec parcimonie. Ils ajoutent une dimension poético-fantastique à cette fable sombre et urbaine et ils servent véritablement à la narration. Les traces de sang qui suivent les morts, le dragon qui s’envole du téléphone, le tigre qui prend vie… il s’agit à chaque fois de moments-clés où la science-fiction rencontre la réalité. Et comme certains d’entre-vous le savent déjà, les esprits et les fantômes ne sont jamais très loin dans la culture mexicaine…

24862649_1547398658640615_941698793606889008_n

Vu le thème abordé, la tension quasi permanente, le jeu des jeunes acteurs ainsi que la multitude d’émotions transmises dans Tigers are not affraid, nous ne pouvions que donner une très belle revue pour ce film d’Issa Lopez.

Ma note: 4.5/5

4.5 stars 

Titre : Tigers are not afraid

Pays : Mexique

Réalisateurs : Issa Lopez

Acteurs : Hanssel Casillas, Ianis Guerrero, Juan Ramón López, Paola Lara, Rodrigo Cortes, Tenoch Huerta…

Genre : Fantastique, Épouvante-Horreur

Durée : 83 min

Distributeur: Peligrosa Films

La page Facebook de Branchés Culture

La page Facebook du BIFFF

La page IMDb de Tigers Are Not Afraid (Vuelven)

La page IMDb de Todo Mal 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.