James Bond ne peut plus faire confiance en personne, même en ses gadgets !

Après deux tomes réalisés par la même équipe, ce sont Andy Diggle, Luca Casalanguida et Chris Blythe qui rendent à ce James Bond de comics (qui est d’ailleurs moins comique que dans les films) son impact et sa classe dans un monde au plus près du nôtre où une nouvelle arme aussi prodigieuse qu’effroyable risque bien de tomber dans les mains d’un criminel surpuissant. Contre lequel le permis de tuer ne sera pas de trop.

© Diggle/Casalanguida/Blythe chez Dynamite Entertainment

Résumé de l’éditeur : La mission du célèbre espion au service de sa majesté est d’éliminer Kraken, un terroriste anti-capitaliste, qui vise l’arsenal nucléaire britannique. Mais les choses sont loin d’être ce qu’elles semblent. Son enquête l’entraîne à Dubai où se tient un marché aux armes. Il y est aidé par la sulfureuse Victoria Hunt. Bond dispose du permis de tuer, et cette fois-ci, il a bien l’intention d’en faire usage…

© Diggle/Casalanguida/Blythe chez Dynamite Entertainment

Après un Warren Ellis en petite forme et tentant trop de faire du cinéma en BD (tout en, paradoxalement, s’éloignant du cahier des charges des films) alors que l’agent 007 fait très bien le boulot sur grand écran sans qu’on en rajoute, Andy Diggle, Luca Casalanguida et Chris Blythe réussissent mieux la passe de trois et donnent enfin de l’allure et du lustre à cette nouvelle mouture des aventures de James Bond dans le monde du Neuvième Art.

© Diggle/Casalanguida/Blythe chez Dynamite Entertainment

Ça commence par une séquence pré-générique explosive et déjà désespérée qui nous fait comprendre que, dans les 120 planches qui vont suivre, James Bond n’est pas là pour faire de la figuration ni des cadeaux. « Pitié, faut m’aider! Donnez-moi l’immunité… » « Ce n’est pas dans mes attributions ». C’est glaçant et pourtant réconfortant : James Bond, ténébreux, a retrouvé son sang-froid de killer et il n’a pas son pareil pour faire éclabousser celui, bien trop chaud, de ses adversaires.

© Diggle/Casalanguida/Blythe chez Dynamite Entertainment

Dont la plupart, des sbires du terrible Kraken, sont pieds et poings liés dans la fidélité à celui-ci : éminemment malfaisant, l’anti-capitaliste leur a offert un joli collier… qui explosera au moindre faux pas. Bref, ils sont pris par les bijoux de famille ! Car oui, le bien organisé Kraken et sa guilde anti-capitaliste sont déjà terrifiants à distance. Experts en hacking, ils sont même capables de prendre le contrôle de celle qui permet à James d’être un fast and furious : sa voiture qui devient aussi maléfique que Christine.

© Diggle/Casalanguida/Blythe chez Dynamite Entertainment

Dans les airs (le temps d’une partie de jambe en l’air avec une James Bond Girl digne de ce titre), sur l’eau, dans le feu ou avec le goût de la poussière, les auteurs livrent une histoire en mouvement, fidèle à ce qu’on attend d’un James Bond avec son lot de scènes intenses et spectaculaires (un luxueux bâtiment avec des murs en aquarium et des requins qui y pataugent qui va malencontreusement exploser, ça calme) et un scénario moderne et bien ficelé même si un poil attendu. On a retrouvé notre espion préféré et il est entre de bonnes mains.

Et ça continuera, le quatrième tome, Kil Chain, par la même équipe, paraîtra le 4 juillet. Aperçu.

Série : James Bond

Tome : 3 – Hammerhead

Scénario  : Andy Diggle

Dessin : Luca Casalanguida

Couleurs : Chris Blythe

Traduction : Philippe Touboul

Genre: Espionnage, Action

Éditeur VO : Dynamite Entertainment

Éditeur VF: Delcourt

Collection : Contrebande

Nbre de pages: 136

Prix: 16,95€

Date de sortie: le 28/03/2018

Extraits : 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.