VIDÉO| La deuxième prise fut la bonne, le chateau de Seneffe sera le Manoir Wayne et Batman cherchera à Charleroi pourquoi ses parents sont morts !

Une sirène, un spot reconnaissable entre tous, Batman a élu domicile à Charleroi pour un premier tournage qui a malheureusement capoté à cause d’un sinistre individu qui n’a rien à voir avec les méchants de Batman. Sans envergure. Remis de sa Dark… non pas victory mais… Defeat, il en fallait plus à Brandon Gotto pour s’avouer vaincu.

Le jeune réalisateur s’est donc relevé et a préparé le terrain avant de revenir sur le devant de la scène et sous l’auguste symbole qu’est cette chauve-souris connue dans le monde entier. Cette fois, pas question de vendre du rêve pour tomber dans le cauchemar, ensuite, et c’est devenu une certitude : l’Homme-chauve-souris en a eu marre de Gotham, son manoir est devenu le château de Seneffe et le voilà donc avec pignon sur les rues de Charleroi, où le crime et la saleté ne manquent pas. C’est une web-série entière, The return of Bruce Wayne, que Brandon et son équipe ont filmé et qui arrivera dès le 15 juin sur Youtube, après une avant-première au foyer culturel de Montigny-le-tilleul, le 18 Mai 2018.

Retrouvez notre première interview de Brandon, ici : Le prochain Batman tourné à… Charleroi ? « Si le projet avait la moindre chance de paraître ridicule, je ne l’entreprendrais pas »

Brandon, tu nous reviens avec Batman sous forme de web-série, donc combien d’épisodes et de quelle durée ?

Je sais où je veux arriver mais pour le nombre exact dʼépisodes je ne sais pas encore, jʼhésite entre «3 ou 4 » dʼune durée de 20-25 min chacun !

Qu’as-tu voulu raconter dans ce nouveau projet ? 

Un Bruce Wayne ayant découvert que ses parents nʼont visiblement pas été tué par hasard va remonter jusquʼà une piste le menant au Pingouin. Bien entendu son chemin sera parsemé dʼennemis iconiques !

Un projet alors tout à fait indépendant de toute littérature comics ? Original ?

Bien entendu, je respecte la mythologie et, pour le fil rouge principal, je mʼinspire dʼune série de comics mais, dans sa globalité et certains détails, cʼest original, oui. Je me permets dʼajouter certaines choses sur la psychologie de Bruce Wayne, notamment une scène où il est plus que décidé à tuer un homme, devenant donc presque comme celui qui a tué ses parents enfants. Je trouvais
ça intéressant de sʼapprocher de cette ligne rouge pour le personnage.

Quels méchants ?

Le pingouin, principalement, mais aussi le Joker, Poison Ivy et bien dʼautres.

Des acteurs déjà présents dans le premier projet ?

Lʼirremplaçable inspecteur Gordon, alias Fabian Rigaux. Pour le reste du casting il y a eu une remise à neuf !

Qu’est-ce qui a mené le projet à la dérive ?

Lʼabandon soudain et sans explications de lʼacteur incarnant le méchant principal. Bien entendu cʼest embêtant mais, au final, je suis content de pouvoir repartir sur de bonnes bases.

Paradoxalement, là où Batman aurait pu te couper tes ailes (de chauve-souris ?), tu gardes (et affirmes ?) le style Gotto à Gotham ? Quel est ton style d’ailleurs ? Comment le définirais-tu ?

En commençant le tournage de ce prologue, je me disais justement que ce serait le seul film de ma filmographie a être très différent car très batmanien. Jʼavais donc des attentes démesurées en terme de visuels, dʼimpact etc. Malheureusement rien ne sʼétant passé comme prévu pendant le tournage, jʼai dû « improviser » et arranger certaines choses, donc filmer et mettre en boîte un film comme je le fais dʼhabitude. De fait, au lieu de me faire « bouffer » par lʼimmense machine quʼest Batman, au contraire on y retrouve mon style et cʼest une très bonne chose au final. Mon style étant de la caméra à lʼépaule tout le temps, très peu de plans fixes, des gros plans sur les visages, un côté
intimiste/documentaire au plus près des personnages etc.

Et quels ont été les couacs durant ce tournage, alors ? 

Découvrir du matériel cassé le jour du tournage alors que tout allait très bien quelques jours avant, des moteurs de voiture défectueux comme par hasard le jour du tournage, beaucoup trop de vent dans un endroit normalement paisible. Mais nous avons réussi à surmonter tout ça !

Quels ont été tes lieux de tournage ? 

Le cimetière de Dampremy, un terril de Charleroi et, hors Charleroi, le château de Seneffe pour le manoir de Bruce Wayne.

Seras-tu toujours dans la peau de Bruce Wayne, Batman ?

Non et tant mieux ! Jouer et réaliser cʼest bien trop compliquer et en plus de ça je ne suis pas assez vieux ni musclé. Jʼai donc recasté ce cher Bruce Wayne en la personne de Frédéric Villabruna.

Des extraits déjà tournés de Dark Victory seront-ils repris dans cette série ?

Quelques plans par-ci par là. Surtout ceux concernant Gordon en fait. Et une séquence dʼagression dans un tunnel de métro.

Merci Brandon, on a hâte de découvrir ça ! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.