Voyage au pays du glam rock avec « Androgynous Virtual Star » des bUNNY bLACK bONES !

Les bUNNY bLACK bONES sont de retour avec un nouvel album « Androgynous Virtual Star », et le moins qu’on puisse dire c’est que ce deuxième opus envoie du lourd ! Entre hard rock et glam rock de qualité, les Liégeois nous assènent dans la tronches douze nouvelles compos hyper efficaces et se fendent d’une cover des Osmond Brothers pas piquée des hannetons. Rien que du bonheur !

À lire aussi | C’est du belge et c’est du bon ! Chapitre 1 : bUNNY bLACK bONES

Photo © Kim Dejace

Surfant sur le revival 70’s qui pointe le bout de son nez depuis quelques années, bUNNY bLACK bONES fait mieux que nous replonger dans l’époque bénie de groupes comme Slade, The Sweet, T Rex, Suzi Quatro et autres Osmond Brothers, le groupe se forge un style et une réelle personnalité à force de concerts survitaminés sur les scènes belges.

JP Devox (guitares) Marc Ilari (batterie) Laurent Liégeois (voix) et Raphael Martin (basse) connaissent la musique en matière de rock efficace et d’ « Androgyny »,  la plage qui ouvre l’album, à « Natural Born Rocker » qui le clôture, on retrouve tous les éléments qui faisaient le charme du glam rock original développé au Royaume-Uni dans les années 1971-1975 avant de s’étendre jusqu’aux années 1980 : des titres facilement mémorables, des riffs ravageurs et une voix typée (3lip Star !) juste comme il faut.

© BBB

De plus; l’album bénéficie d’une production réellement digne de ce nom et d’un son encore un cran au dessus de leur premier album que j’avais déjà encensé dans ces colonnes. Mention spéciale à « Androgyny »  dont le riff vous happe immédiatement et dont la rythmique rappelle un peu ce que faisait un certain Gary Glitter, à l’étonnant et envoûtant « Don’t Ever Tell Me » et sa progression qui va crescendo, au très Slade « Hang Up Your Gloves » et à « Natural 3orn Rocker »  que n’auraient pas renié les New York Dolls. Il y a pire en matière de références, non?

© BBB

En résumé, Androgynous Virtual Star est un putain d’album d’aujourd’hui  truffé de références à peine cachées au glam rock 70’s et qui mérite toute votre attention.

Maintenant si vous passez à côté vous n’aurez plus d’excuses, je vous aurai prévenu !

Jean-Pierre Vanderlinden

Bunny Black Bones ‎– Androgynous Visual Star

Label: 2VOX ‎– none Format: CD, Album, Stereo Pays: Belgium Date: 09 Nov 2017 Genre: Rock

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s