Dans l’ambiance hivernale d’un ballet intemporel, deux dates bruxelloises pour revenir aux sources de Casse Noisette

Après le succès retentissant du Grand Ballet Gala, Arts Center Saint Michel revient poser ses valises à BOZAR les 28 et 29 décembre prochains pour présenter Casse-Noisette avec les étoiles du théâtre Bolchoi de Moscou et du Théâtre Mariinsky de St Pétersbourg. Un retour aux sources du spectacle pour la première fois présenté en 1892 sur la scène du théâtre Mariinsky mais aussi, et surtout, l’occasion de se replonger dans l’ambiance hivernale de ce ballet intemporel, que l’on soit petit ou grand !

photo_02

Casse-Noisette… Un mot qui évoque bien des choses : la féerie, l’hiver, la danse, l’inoubliable musique de Tchaïkovski… Un doux songe de Noël qui dans un tourbillon de flocons et de fées nous emporte dans un royaume magique peuplé de poupées. Un Casse-Noisette prend vie et la jeune Marie le suit, partant à la rencontre d’un beau prince charmant. L »histoire, tout le monde la connait, qu’on l’ait découverte au travers des pages d’un vieux livres, racontée lors d’une classe de danse classique ou en regardant un dessin-animé, elle a été déclinée à l’infini et près de deux siècles après sa création, elle ravit encore les foules.

photo_04

Mis en scène par Mikhail Venshchikov, ce Casse-Noisette cru 2017 a été créé en respectant la grande tradition du ballet russe classique de Saint-Pétersbourg, en conservant d’ailleurs tous les tableaux chorégraphiques imaginés à l’origine par ses premiers auteurs Marius Petipa et Lev Ivanov. Parmi eux, non seulement les incontournables bien connus par chacun, comme La Danse des flocons de neige, La Valse des fleurs et les Divertissements des jouets, mais également les tableaux reconstitués de danse, comme, par exemple, le fabuleux adagio à l’écharpe du premier acte du spectacle.

Un ballet, c’est une expérience fascinante à vivre. Un moment hors du temps où la beauté se contemple de l’extérieur et se vit de l’intérieur. Et, Casse-Noisette, c’est un spectacle particulier qu’il serait dommage de rater en cette période de fin d’année. Un cadeau enchanté qui ravit les adultes comme les enfants, les danseurs comme les initiés. Emportés par les notes de Tchaïkovski, envoûtés par les pas des danseur, la magie opère sur chacun, les yeux s’arrondissent et le temps se suspend, l’espace de quelques heures.

Cette année les étoiles du théâtre Bolchoi et Mariinsky feront escale à Bruxelles le temps de deux magnifiques soirées, pour nous présenter le Casse-Noisette originel. Sur scène d’autres étoiles brilleront également et l’on verra danser les jeunes du Conservatoire de la danse de Bruxelles. Un événement à vivre à la veille de la nouvelle année, les 28 et 29 décembre à Bozar.

01_SM

flyers_99-x210_casse-noisette_c.jpg

Infos sur le site de Bozar

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s