Un seul être vous manque… mais heureusement il y a Hubert Reeves pour mieux appréhender et perpétuer la biodiversité

Boosté par un départ de feu (rien d’un autodafé, que du contraire) dans la petite bédéthèque du savoir et puisque les deux font décidément bien la paire, revoilà Daniel Casanave et Hubert Reeves en professeurs particuliers pour un transfert de connaissance, comme si de rien était, grâce et par la grâce des dessins et des mots. Pour que vive la biodiversité.

À lire aussi | La petite bédéthèque des savoirs: Reeves, Lafargue et les autres en profs particuliers

© Reeves/Boutinot/Casanave/Champion chez Le Lombard

Résumé de l’éditeur : Sans les étoiles, nous ne serions pas là. En mourant, elles libèrent les atomes qui sont nécessaires à la construction de tout être vivant. Le résultat, ce sont des plantes, des animaux… toute une biodiversité très précieuse à notre survie à tous. Nous sommes tous différents, comme les animaux et les insectes qui peuplent la terre et les océans, et nous avons tous besoin les uns des autres pour vivre dans un milieu naturel commun.

© Reeves/Boutinot/Casanave/Champion chez Le Lombard

 C’est vrai, on nous a déjà fait le coup du C’est pas sorcier et qu’à bien y regarder le visage bédéifié d’Hubert Reeves rappelle de loin celui, inoubliable, de Maestro dans les séries animées Il était une fois…, et pourtant… Pourtant, nous sommes convaincus qu’il est des thématiques essentielles et que l’apprentissage, la connaissance et la conscience, l’enrichissement pour et par le monde qui nous entoure nécessite qu’on enfonce le clou autant de fois que possible. Et quand on arrive, comme le font Reeves et Casanave, mais aussi la coscénariste Nelly Boutinot (de l’Association Humanité et Biodiversité et la coloriste Claire Champion), à réenchanter le sujet maintes fois débattu en usant de bienveillance, d’énergie, de vitalité et d’universalité. De poésie aussi.

© Reeves/Boutinot/Casanave/Champion chez Le Lombard

Prétextant un départ en voyage scolaire en compagnie de ce conteur qui semble ne plus avoir l’âge sinon celui de ses fables immortelles, les auteurs proposent un tour du monde sans vraiment bouger, à l’aide d’exemples simples et pourtant édifiants (« un seul être vous manque et tout est dépeuplé », on ne pensait pas que du Victor Hugo pourrait avoir une vertu à ce point essentielle pour comprendre le monde quand, au sud-ouest de l’Alaska, la loutre disparut progressivement entraînant un appauvrissement de l’écosystème difficilement révocable).

© Reeves/Boutinot/Casanave/Champion chez Le Lombard

Entre mer et forêts, Reeves fait lien et sens entre l’homme et la nature, n’excluant pas ce premier mais tentant (et dieu sait que c’est parfois difficile de responsabiliser) de lui rendre sa mission originelle et pacifique face à la beauté du Monde qui nous entoure. Et pourvu qu’en mettant enfants et parents, grands et petits, autour de ce très bel album, ça marche enfin ! À l’heure où Hanouna, Plaza et d’autres pseudo-vedettes du PAF envahissent le Neuvième Art, avoir Reeves comme précepteur, c’est un luxe ! 

Série : Hubert Reeves nous explique

Tome : 1 – La biodiversité

Scénario : Hubert Reeves et Nelly Boutinot

Dessin : Daniel Casanave

Couleurs : Claire Champion

Genre : Documentaire, Vulgarisation

Éditeur : Le Lombard

Nbre de pages : 64

Prix : 13,45€

Date de sortie : le 13/10/2017

Extraits :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s