Le (plus long) chemin de l’école en mode Vertical Limit sur l’Himalaya

Dans nos habitudes, on oublierait assez facilement que l’école est un luxe pour nos enfants. Encore plus quand elle est à proximité, à 15 minutes à pied ou 30 en bus. Et même si c’est un peu plus, on n’est pas (si) pressé, si ? Je me souviens des récits de mes grands-parents qui, en Belgique, devaient se lever dès potron-minet, avant même le jour, pour être sûr d’atteindre leur classe dans les temps. On était admiratif. Ils sont toujours un peu nos héros, quelque part. Mais quand on pense à ce qu’il se passe les jours précédant la rentrée en plein Himalaya, on est obligés de rester bouche bée.

© Javoy/Garreta/Chrétien chez Dargaud

Résumé de l’éditeur : C’est la rentrée des classes, 8 enfants quittent leur village pour rentrer au collège. Mais leur école est à Katmandou et pour s’y rendre, ils doivent marcher pendant 6 jours au coeur de l’Himalaya, dormir en pleine nature, et vivre des aventures incroyables.

© Javoy/Garreta/Chrétien chez Dargaud

L’histoire commence avec un travail de longue haleine sur un film documentaire qui fait un incroyable succès allant même jusqu’à récolter un César. Le film, qui suit le périple de quatre enfants jusqu’à leur école parfois de fortune, ne s’arrête pas là : la coscénariste Marie-Claire Javoy prolonge l’aventure et la complète avec quatre autres destins d’écoliers dans un livre. D’autres histoires, d’autres rencontres sont venues s’y greffer dans une série sur France 5.

Les chemins de l’école peuvent se révéler riches. C’est ainsi qu’une quatrième oeuvre emboîte le poids aux trois premières, avec sa propre grammaire, son propre pouvoir à parler du réel : une bande dessinée enneigée dans les neiges éternelles du terrible Himalaya.

© Javoy/Garreta/Chrétien chez Dargaud

Ainsi Renaud Garreta (habitué, entre autres, à la mer et aux moteurs et à la grande Histoire) et Marie-Claire Javoy nous ont-ils concocté un docu-fiction impressionnant dans lequel l’humain, et encore plus l’écolier, se perd comme un petit flocon dans un matelas de glace. La montagne, là-bas, dieu qu’elle est peut-être belle, mais qu’elle est dangereuse. Pourtant Sherab, Sonam, Urgen, Dawa et Passang accompagnés par Pemma, l’adulte qui donnera du sens et de l’expérience à ce qui nous parait déraisonnable et fou vu d’ici, doivent bien se résoudre à la traversée de Ting Kyu à Katmandou s’ils veulent s’enrichir de savoir. La chance que leurs parents n’ont souvent pas eue.

© Javoy/Garreta/Chrétien chez Dargaud

De l’école et de Katmandou, nous ne verrons rien ou si peu. Non, l’objet de cette histoire un rien fictionnalisée mais plongée sur les pentes vertigineuses du réel, c’est le périple et rien que lui. Celui qui vous fait traverser un désert mortifère et pourtant si magnifique où pas une âme ne vit à des kilomètres à la ronde si ce n’est peut-être une de ces vénérables et monstrueuses panthères des neiges.

© Javoy/Garreta/Chrétien chez Dargaud

La menace est bien là qu’elle vienne d’en haut, de flanc ou d’en bas. Il faut regarder où l’on met les pieds, ne jamais être trop loin d’un abri en cas de tempête et toujours éviter de prendre froid. Ça pourrait paraître anodin pour des alpinistes et randonneurs expérimentés (Renaud Garreta doit en faire partie tant il maîtrise les éléments), mais qu’en est-il pour des gosses qui sont encore au temps de l’innocence et des jeux.

© Javoy/Garreta/Chrétien chez Dargaud

L’histoire raconté par notre tandem (que dis-je le trio, puisque Léa Chrétien vient soutenir les dessins par ses couleurs d’importance) est dingue, les paysages à couper le souffle et puisqu’un tel voyage resserre les liens, on en apprend beaucoup en regardant et en écoutant (oui, oui, même si c’est une BD) parler les enfants. Pour le coup, c’est nous qui sommes à l’école, bien au chaud face à ces épatants petits héros de l’autre bout de la Terre.

La page de l’association Sur le chemin de l’école est ici.

Titre : Le plus long chemin de l’école

D’après Les chemins de l’école

Scénario : Marie-Claire Javoy

Dessin : Renaud Garreta

Couleurs : Léa Chrétien

Genre : Documentaire, Aventure

Éditeur : Dargaud

Nbre de pages : 60

Prix : 12,99€

Date de sortie : le 01/09/2017

Extraits :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s